Luttes sociales

« Pour une franche radicalisation du mouvement sur les retraites »

Témoignages.re / 19 octobre 2010

Dans un communiqué, le SGPEN-CGTR, l’UNATOS-FSU, le SDU-CLIAS-FSU et le SAIPER PASS 974 informent que selon un sondage BVA pour Canal+, 66% des personnes interrogées estiment que la mise en place de la réforme des retraites est susceptible de déboucher sur un mouvement social important ou une paralysie du pays comme en 1995. Toujours selon ce sondage, une majorité de Français se déclare favorable à une paralysie du pays.

Le SGPEN-CGTR, l’UNATOS-FSU, le SDU-CLIAS-FSU et le SAIPER se déclarent également favorables à la paralysie complète du pays, seul moyen de faire plier Sarkozy et de lui faire ranger son projet qu’une très large majorité de Français rejette.

Ils appellent dans leur champ d’intervention leurs militants à œuvrer en ce sens et à mettre au débat dès la rentrée des vacances (si le mouvement persiste), dans le cadre d’assemblées générales unitaires au blocage du Rectorat de La Réunion et tous les collèges et lycées ainsi que de l’Hôtel de Région (Didier Robert a voté à l’A.N pour la réforme Sarko sur les retraites).

Le SGPEN-CGTR, l’UNATOS-FSU, le SDU-CLIAS-FSU et le et le SAIPER se déclarent par ailleurs disposés à apporter leur contribution militante à une éventuelle action de blocage de la SRPP et autres points névralgiques à La Réunion.

Face au mépris de Sarko, il n’y pas d’autres choix que la radicalisation du mouvement, lancent-ils.


Kanalreunion.com