Luttes sociales

Pour une table ronde sur le financement des crèches

L’UR974 écrit au préfet

Témoignages.re / 18 février 2015

Le syndicat UR974 a écrit au préfet pour demander au représentant de l’État d’organiser une réunion sur le financement des crèches à La Réunion.

« Notre organisation syndicale a accompagné les salariés des Crèches François Isautier pendant le mouvement de grève du 9 au 13 février 2015.
Les salariés demandaient notamment l’application de la convention collective qui régit leur secteur d’activité.
Ce mouvement de grève a été l’occasion de mettre en évidence les graves problèmes de trésorerie rencontrés par les crèches de la Réunion, depuis la suppression en 2014 de la subvention départementale (CSD).

Ces problèmes de trésorerie ont pour conséquence immédiate, qu’aujourd’hui dans la très grande majorité des crèches de la Réunion, le droit contenu dans la convention collective ne s’applique pas.
Vous comprendrez aisément qu’il est impensable pour notre organisation syndicale que, dans un état de droit, la loi ne s’applique pas.

Des centaines d’emplois sont aujourd’hui menacés et des milliers de familles réunionnaises risquent demain d’être privés d’une solution de garde pour leurs enfants.
À la sortie de conflit, l’ensemble de parties ont convenu qu’il était urgent de réunir tous les acteurs de la petite enfance autour d’une table, afin de trouver des solutions de financement.

L‘UR 974 vous sollicite donc pour la mise en place d’une table ronde regroupant notamment :
- L’Etat
- Le conseil général
- La CAF
- Les communes
- La fédération départementale de la petite enfance
- Les salariés des crèches »


Kanalreunion.com