Luttes sociales

Prime COSPAR : syndicats et patronat reprendront le dialogue le 8 novembre

Que faire après le désengagement de l’État ?

Témoignages.re / 23 octobre 2013

Le retrait annoncé de l’État du co-financement de la prime COSPAR risque d’avoir de lourdes conséquences sur le pouvoir d’achat de dizaines de milliers de travailleurs à La Réunion.

Hier matin, représentants de l’intersyndicale et patronat se sont rencontrés pour discuter de l’avenir du bonus COSPAR. Cette prime de 50 euros est versée à plusieurs dizaines de milliers de Réunionnais, notamment à ceux qui touchaient le RSTA, la prime de 100 euros payée par l’État et non reconduite par le gouvernement.

Au bout de deux heures de discussion, aucun accord n’a été trouvé. Les syndicats souhaitent que les patrons maintiennent les 50 euros, même si l’État se retire du dispositif. Quant au patronat, il prend prétexte de difficultés économiques pour dire qu’il ne peut aller plus loin qu’aujourd’hui.

Les partenaires sociaux ont prévu de se revoir le 8 novembre. Si le blocage persiste, les syndicats n’excluent pas de lancer une mobilisation pour sauver la prime COSPAR.


Kanalreunion.com