Luttes sociales

Régionalisation de l’emploi : le CRAN demande le respect des engagements de François Hollande

Mutation des policiers réunionnais à La Réunion

Témoignages.re / 23 janvier 2015

Dans un communiqué, le CRAN-Réunion réagit à un projet de circulaire remettant en cause les engagements du président de la République en matière de mutation des policiers réunionnais en fonction en France.

Le CRAN Réunion s’étonne et s’indigne du projet de circulaire de l’administration du ministère de l’intérieur qui remet en question les engagements du Président de la République François Hollande concernant la régionalisation de l’emploi dans la fonction publique à La Réunion et requalifie les règles de mutation des fonctionnaires de police réunionnais faisant carrière en France « métropolitaine » et désireux de revenir au pays.

L’engagement du Président en visite dans l’île l’année dernière, était la prise en compte du centre des intérêts matériels et moraux comme critères d’affectation des policiers à La Réunion. Le CRAN rappelle qu’il y a déjà unanimité sur ces questions de régionalisation de l’emploi à La Réunion. Concernant les règles de mutation actuelle des gardiens de la paix, ce système administratif est complètement régalien, la continuité d’une entreprise coloniale qui prospère à La Réunion.

Par ailleurs, le positionnement du CRAN en ce qui concerne la préférence régionale est déjà connu, l’embauche du Réunionnais est une question d’intérêt territorial et le projet de circulaire remet en question la parole du Chef de l’Etat. Donc, en fait, l’administration du ministère de l’intérieur invalide arbitrairement les engagements de François Hollande, ce projet de circulaire est une insulte à la jeunesse réunionnaise, aux familles réunionnaises. Comment éduquer ses enfants à l’acceptation de l’exil économique forcé, pour travailler il faut accepter de s’exiler et n’avoir aucune chance de revenir ? Plus grave, l’attitude arrogante, méprisante et néocolonialisme du Ministère de l’intérieur, qui souhaite maintenir La Réunion sous tutelle d’une colonie française, faire de la place au soleil pour ses subrogés et accompagner une politique démographique qui efface culturellement l’homme réunionnais. C’est une posture de recul pour la société réunionnaise, aucun moyen de matérialiser la reconstruction d’une identité économique, d’une politique qui marque son essence culturelle, sa destinée est de rester un comptoir de défiscalisation dans l’Océan Indien pour La France.

Conséquence, nos Députés et Sénateurs réunionnais vont devoir repartir dans le débat, et reprendre le postulat de la mendicité républicaine. Et, les autres dossiers importants (logement, chômage, aménagement, éducation, parentalité…) s’imposent en tant que continuité d’un malaise statutaire durable à La réunion. Le CRAN Réunion engage directement la responsabilité de nos élus et parlementaires concernant l’échec du dossier de la régionalisation de l’emploi à La Réunion.

Le CRAN Réunion
Erick Murin


Kanalreunion.com