Luttes sociales

Résolution populaire du 29 août 2010

Témoignages.re / 30 août 2010

Nous reproduisons ci-après le texte de la résolution présentée par l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté et adoptée à l’unanimité par l’Assemblée populaire réunie le 29 août 2010 à Saint-André.

Les 1.500 habitants des cités et des quartiers rassemblés ce dimanche 29 août 2010, à Saint-André, et au nom des 15 000 pétitionnaires, expriment une fois de plus l’extrême gravité de la situation sociale et économique actuelle et disent leur conviction qu’elle va s’aggraver encore :
En conséquence, ils souhaitent une grande concertation dans l’union la plus large des Réunionnais pour sortir de la crise.

Les premières victimes de cette situation sont les 52% de la population vivant au dessous du seuil de pauvreté qui souffrent silencieusement dans leur vie quotidienne mais ce sont désormais tous les Réunionnais, quelle que soit leur catégorie sociale, qui sont touchés par la crise ; les autres victimes massives sont les jeunes, frappés dans leur présent par le chômage et la précarité, et dans leur avenir par le manque d’emplois dans leur île et la perspective éventuelle de la retraite à 70 ans.

Le moment est venu pour que la population soit enfin écoutée et surtout entendue dans les choix en matière d’orientation des politiques publiques.
Trop souvent, le citoyen a été le porte voix de l’élu. L’assemblée considère qu’il est urgent de faire vivre la vraie démocratie en redonnant la parole aux Réunionnaises et aux Réunionnais et que cette parole soit reprise par les élus ; ainsi, ils seront les porte voix de la population.

L’Assemblée Populaire du 29 Août 2010 est un succès : il est de notre devoir de passer à une autre étape car nous avons pleinement conscience que nous sommes une force sociale avec laquelle il faudra désormais compter. C’est une lourde responsabilité.

L’assemblée réunie ce jour donne là une légitimité à l’Alliance des Réunionnais Contre la Pauvreté. Elle lui dicte le devoir de poursuivre l’action engagée. Pour accomplir cette tâche, nous proposons de continuer la consultation populaire sur les grands maux de notre société, au cœur des cités et des quartiers,
Le peuple a son mot à dire et le peuple qui souffre doit être l’acteur de sa destinée.

L’Assemblée Populaire présente ce jour adopte la résolution suivante :
L’Assemblée populaire :

- décide de mettre d’urgence en place les Etats Généraux Populaires dans les cités et les quartiers de La Réunion, avec comme mot d’ordre : l’urgence sociale et l’urgence économique,

- propose la tenue de réunions de quartier sur l’ensemble de l’Ile, dans les meilleurs délais, pour débattre des mesures d’urgence pour sortir La Réunion de la crise de l’emploi, du logement, et du pouvoir d’achat,


- A l’issue des travaux, chaque assemblée désignera des délégués représentant les catégories sociales du quartier ou de la cité :
chômeurs, demandeurs d’emplois, travailleurs, entreprises en difficultés, planteurs etc . Les jeunes et les femmes devront y jouer un rôle essentiel.


- A l’issue des réunions, les délégués
des assemblées débattront des choix et rendront publiques des propositions d’urgence sociale et économique.

Notre Assemblée populaire de ce 29 août 2010, s’engage à tout mettre en œuvre pour la réussite des Etats généraux populaires et, demande à la population de se tenir prête à amplifier la signature des pétitions, pour une plus grande légitimité encore de nos actions.
Les gouvernants doivent entendre enfin les victimes de la politique actuelle. Notre devoir est d’informer régulièrement la population des décisions des responsables et d’examiner ensemble les mesures à prendre.
Une première bataille immédiate concerne la réforme des retraites qui aggrave les injustices et les inégalités.

Aussi, l’Assemblée Populaire réunie ce jour, demande aux parlementaires de La Réunion de voter contre le projet de réforme des retraites et appelle la population de La Réunion à manifester en masse, le 07 Septembre 2010, dans les rues de Saint Denis et de Saint Pierre.
Trop, c’est trop. Il faut changer. Pour cela, il faut s’unir.

Saint-André, le 29 août 2010
Première Assemblée Populaire de l’Alliance des Réunionnais Contre la Pauvreté


Kanalreunion.com