Luttes sociales

Retour aux 35 heures et embauche

Grève à la poste de l’Etang-Salé

Témoignages.re / 12 novembre 2009

Quatorze des quinze facteurs du centre de distribution du bureau de la poste de l’Etang-Salé sont en grève. Ils entendent défendre le service public en demandant le retour aux 35 heures et l’embauche de trois personnes.

« C’est un test, mais cela ne marche pas », affirme avec un brin de colère et beaucoup de détermination un des grévistes. Hier, devant le bureau de la poste de l’Etang-Salé, la mobilisation était quasiment totale. A l’appel de la CGTR-PTT, quatorze des quinze agents de la distribution étaient en grève reconductible.
Depuis le 25 septembre 2009, les préposés à la distribution travaillent 37 heures au lieu des 35 heures légales. La mesure de réorganisation ne passe pas. « Nous contestons la mise en place de ce nouveau projet. La Direction organise la flexibilité et la suppression d’emplois. Le projet de loi n’est pas encore passé et, sans attendre, elle met en place les conditions du passage à la privatisation de la poste » , assure Jean-Luc Vélia, Secrétaire général de la CGTR-PTT.
La revendication est claire : retour aux 35 heures et embauche de deux ou trois personnes pour tenir compte de l’augmentation de la population ignorée par la Direction depuis trois ans. « Nous voulons plus de moyens pour que le travail soit effectué correctement », dit l’un des grévistes.
A dix heures, une délégation a été reçue par le responsable du bureau de poste. Une réunion pour rien. « Aucune proposition, si ce n’est que quelques petits ajustements pour pallier la mauvaise organisation du travail. La grève est reconduite jusqu’à ce que l’on fasse des propositions concrètes », souligne Jean-Luc Vélia.
Le sentiment qui dominait hier, devant le bureau de poste de l’Etang-Salé, c’était bien la colère, mais aussi la détermination. Les postiers de l’Etang-Salé sont en lutte pour la défense du service public.

YVDE


Kanalreunion.com