Luttes sociales

Retraite et emploi : même combat

Lycéens et étudiants manifestent

Témoignages.re / 5 novembre 2010

A l’appel de l’Union nationale lycéenne (UNL) et de l’Union nationale des étudiants de France (UNEF), environ 60 jeunes se sont réunis au Petit marché à Saint-Denis hier pour manifester contre la réforme des retraites et la politique de l’emploi. Ils ont défilé dans la rue Maréchal Leclerc pour ensuite se rassembler au Pôle Emploi.

« Une action symbolique » disent-ils, « pour rappeler le lien entre les retraites et l’emploi », précise Anaïs, représentante du l’UNL au lycée Leconte de Lisle. Après avoir trouvé porte close, une délégation de 6 étudiants a finalement été reçue par le directeur régional de l’antenne Nord/Est ainsi que le responsable du Pôle Emploi de Saint-Denis.

« Nous voulions savoir si l’outil Pôle Emploi a les moyens financiers suffisants pour accompagner les jeunes », souligne Gilles Leperlier, adhérent de l’UNEF. En sortant, la délégation était loin d’être satisfaite. « Le directeur n’a pas pu répondre à nos questions. Il nous a juste répondu qu’il fait ce qu’il peut avec ce qu’il a », annonce l’adhérent de l’UNEF aux autres étudiants. « Au début, il voulait nous expliquer ce qu’est le Pôle Emploi. On lui a répondu qu’on n’était pas là en tant qu’élèves, mais comme futurs travailleurs », ajoute Gilles Leperlier.



Quatre lycées étaient représentés hier, Levavasseur, Leconte de Lisle, George Brassens et enfin Le Verger de Sainte-Marie. Des rassemblements étaient également prévus à Saint-Paul et à Saint-Benoît.
A Saint-Pierre, la manifestation a rassemblé une centaine d’étudiants et lycéens, selon les syndicats. 

Quelques représentants de l’intersyndicale étaient venus soutenir le rassemblement des jeunes. Mais ils disent « se réserver pour la manifestation de ce samedi 6 novembre ».

Pour Ivan Hoareau de la CGTR, « le mouvement des jeunes s’inscrit dans la continuité des manifestations précédentes ». « C’est une faible mobilisation aujourd’hui », reconnaît-il, « mais ce sera fort demain », ajoute le cégétiste.


Kanalreunion.com