Luttes sociales

Robert Badinter : « une fronde comme celle-là, je n’en ai jamais connu »

Mobilisation contre le plan de rigueur : dans la magistrature

Témoignages.re / 14 février 2011

Jeudi dernier, le mouvement des magistrats et des policiers a connu un temps fort avec des manifestations et des débats dans les tribunaux. Le mouvement continue.

Cela fait plus d’une semaine que les magistrats et les policiers ont entamé un mouvement sans précédent. Les propos du président de la République ont été le détonateur d’un vaste élan de révolte contre la casse du service public dans la magistrature. Dans l’édition du week-end de "Libération", Robert Badinter, ancien Garde des Sceaux et ancien président du Conseil constitutionnel, revient sur les causes du mouvement. Extraits :

La poudre était accumulée
« Une fronde comme celle-là, je n’en ai jamais connu. Il y a pourtant plus d’un demi-siècle que je fais partie du paysage judiciaire. Les propos de Nicolas Sarkozy à Orléans ont été l’étincelle. Mais la poudre était accumulée depuis longtemps ».

La « terrible accusation »
« Lors de son déplacement à Orléans, le président de la République n’a pas dit : “s’il y a une faute, il y aura sanction”. Il a dit qu’il y avait faute, avant même d’avoir reçu les conclusions de l’inspection judiciaire. Il s’agit d’un crime atroce. Quand le président de la République déclare : “il y a faute”, cela signifie que des magistrats ont été des facilitateurs du crime. C’est une terrible accusation contre des magistrats dont la mission est précisément de poursuivre des criminels ».

Pauvreté structurelle de la justice
« La pauvreté de la justice française est structurelle depuis la Seconde Guerre mondiale. Alain Peyrefitte se faisait gloire d’être le premier Garde des Sceaux à avoir fait passer la barre de 1% au budget de la Justice. J’avais atteint les 1,1%… La justice n’est malheureusement pas la priorité de la République. Elle s’est paupérisée. La hausse de son budget depuis 1998 n’est pas parvenue à compenser l’accroissement exponentiel des affaires ».


Kanalreunion.com