Luttes sociales

Saint-Denis : les planteurs sont dans la rue

Menace de fermeture des centres de réception des cannes

Témoignages.re / 22 mai 2012

Les planteurs sont en colère. Hier, à l’appel de la CGPER (Confédération générale des planteurs et éleveurs de La Réunion), près de 200 planteurs ont défilé de l’ancienne gare routière à Saint-Denis jusqu’à la préfecture afin de dire « non » à la fermeture des centres de réception de la canne dans l’île et à la mise en place d’un système d’acheminement de la canne par Tereos. Une motion a été déposée à la préfecture.

Hier dans la matinée, ils étaient ainsi près de 200 planteurs à crier leur colère contre la menace de fermeture des centres de réception de la canne. Pour les manifestants, « le prétexte » par Tereos que ces centres ne sont pas rentables n’est pas recevable. 

Ils ont également protesté contre la mise en place d’un système d’acheminement des cannes par Tereos, comme il existe en métropole.
Pour la CGPER, « La Réunion n’est pas la France hexagonale où les industriels achètent les produits des agriculteurs et ceux-ci sont obligés de leur payer le transport et la récolte ».


À noter qu’après avoir défilé de l’ancienne gare routière de Saint-Denis, les planteurs se sont rendus à la préfecture pour interpeller le Préfet Michel Lalande. Une motion a été déposée.



 www.ipreunion.com


Kanalreunion.com