Luttes sociales

Se nourrir coûte toujours plus cher

Publication de l’indice des prix à la consommation d’août

Témoignages.re / 13 septembre 2012

3,2% : c’est l’augmentation des prix sur un an de 90% du panier de la consommation alimentaire. Cette hausse pèse surtout sur le pouvoir d’achat des plus pauvres, pour qui l’alimentation constitue une part plus importante du budget.

Le dernier indice mensuel des prix à la consommation est en baisse de 0,6%. Mais à l’intérieur de ce bilan, les données sont contrastées.
Les billets d’avion sont moins chers, c’est une tendance saisonnière explique l’INSEE. Mais le voyage en avion ne concerne qu’une petite partie de la population.
Les prix de l’alimentation hors produit frais, soit 90% du panier de consommation alimentaire, sont en hausse de 0,5% en août, et de 3,2% sur un an.
Parmi les autres dépenses contraintes, celle du loyer ne voit pas son indice augmenter en juillet, mais est en hausse de 2,9% sur un an.
Le prix des carburants a aussi augmenté, ainsi que celui de plusieurs services.
Ces différentes données décrivent un pouvoir d’achat durement éprouvé pour les plus pauvres. À La Réunion, la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. La faiblesse des revenus fait que les dépenses dans l’alimentation sont une part importante du budget. Toute hausse dans ce secteur a donc un impact spectaculaire pour ces familles.
Condamnées par le système à vivre avec le minimum, elles doivent subir en même temps la hausse des prix. Cette injustice ne peut plus durer.

Le communiqué de l’INSEE

Indice mensuel des prix à la consommation des ménages : « Août 2012 : les prix en baisse de 0,6 %»

• Au mois d’août 2012, l’indice des prix à la consommation des ménages baisse de 0,6 % à La Réunion. Les prix progressent de 0,9 % sur le dernier trimestre, et de 0,7 % sur les douze derniers mois. Le recul de l’indice en août s’explique par la baisse des prix des services qui compense le renchérissement de l’énergie.

Baisse des prix des services

• Le recul des prix des services de 1,9 % est dû au repli des prix des services de transport et communications, lié à la baisse saisonnière des tarifs des transports aériens. Par contre, les prix des « autres services » augmentent légèrement en raison de la progression des prix de l’hôtellerie.

Hausse des prix de l’énergie

• Les prix de l’énergie augmentent (+ 1,5 %) pour le deuxième mois consécutif. Le gazole et le super sans-plomb ont augmenté de 3 centimes d’euros le 1er août.

Stabilité des prix du tabac et de l’alimentation

• Les prix de l’alimentation sont globalement stables. Le net recul des prix des produits frais (- 3,8 %), qui ne représentent qu’un dixième du panier de consommation alimentaire, compense la hausse modérée des prix de l’alimentation hors produits frais (+ 0,5 %).

Hausse des prix des produits manufacturés

• L’augmentation des prix des produits manufacturés (+ 0,3 %) s’explique par la hausse des prix des« meubles et articles d’ameublement » due aux fins de promotion.


Kanalreunion.com