Luttes sociales

SERMAT : Les élus du PCR appellent à la reprise des négociations

Lettre au Préfet avec copie au ministre de l’Outre-mer et au Premier ministre

Témoignages.re / 18 mai 2013

Comme l’avait montré le meeting de jeudi, les élus du Parti communiste réunionnais s’engagent pour la résolution d’un conflit qui concerne tous les Réunionnais. À la veille d’un grand meeting de solidarité avec la lutte des dockers ce soir, les élus du PCR, sous la signature de Roland Robert, ont adressé un courrier au préfet dans lequel il est demandé au représentant de l’État d’intervenir pour ramener le patronat à la table des négociations.

Nous venons de prendre de connaissance de la rupture des négociations dans le conflit à la SERMAT. Cette initiative patronale nous inquiète au plus haut point.

En effet, depuis bientôt deux semaines de conflit, un groupe de dirigeants refuse toute ouverture, ce qui a amené la médiation de l’État. Un de vos chefs de service a adressé mercredi aux deux parties des propositions de sortie de crise. Ce vendredi, après avoir retardé l’ouverture des négociations pour prendre connaissance de ce document de manière approfondie, la Direction de la SERMAT ne veut toujours pas en discuter et reste figée sur sa position, à savoir le licenciement de 19 dockers.

Tout au long de ces deux semaines, nous avons pu observer que, malgré ce mouvement de grève, le port n’était pas bloqué. Seule une partie de l’activité était stoppée, et nous avons pu constater que les grévistes ont permis la livraison de tous les containers de denrées périssables, et celui de la Coopérative solidaire. Manifestement, ces gestes d’ouverture n’ont pas rencontré une réponse appropriée de la part du patronat.

Cette situation nous fait craindre une radicalisation dans ce conflit. Nous craignons que le refus de la Direction de discuter sur la base des propositions des services de l’État entraine un blocage total du port et des répercussions dans toute l’île. Vous imaginez aisément quelles seront les conséquences d’une telle escalade.

C’est pourquoi, Monsieur le Préfet, nous vous demandons d’intervenir pour ramener la Direction de la SERMAT à la table des négociations.

(…) »

Pour les élus du PCR (maires, conseillers généraux et régionaux, député au PE et sénateur)

Roland Robert, Maire de La Possession


Kanalreunion.com