Luttes sociales

Sgen-CFDT "dénonce un système à bout de souffle"

Rapport de la Cour des comptes sur l’Éducation nationale

Témoignages.re / 25 mai 2013

Voici un communiqué du Sgen-CFDT sur le rapport de la Cour des comptes sur l’Éducation nationale publié mercredi.


« Le Sgen-CFDT se réjouit que la Cour des comptes étrille la gestion des personnels enseignants et valide ainsi les analyses et revendications qu’il porte depuis longtemps.

Parce qu’elle ne comptabilise que les heures de cours, l’Éducation nationale s’est interdit une politique éducative adaptée aux besoins des élèves. Parce qu’elle ne reconnaît que le travail en classe, elle a ignoré des pans entiers du travail des enseignants, et notamment le travail en équipe. Parce qu’elle n’a pas su s’adapter à la massification de l’École, elle a privé ses agents de rémunérations incitatives, de formation adaptée comme de réelles perspectives de carrière. Parce qu’elle a confondu uniformité et égalité, elle n’a jamais pu assurer à ses personnels une vraie politique de ressources humaines.

Cependant, le Sgen-CFDT déplore que la Cour des comptes cède parfois à des illusions faciles.

(…)

Il reste néanmoins urgent de rénover un système à bout de souffle, qui réussit le tour de force d’être aussi inefficace pour les élèves qu’il est démotivant pour les enseignants. C’est cette rénovation-là que le Sgen-CFDT attend des discussions sur l’évolution des métiers et des missions qui doivent s’ouvrir à l’automne prochain. »

Le Sgen-CFDT Réunion


Kanalreunion.com