Luttes sociales

Situation toujours bloquée chez Sodexo

Témoignages.re / 7 avril 2010

Une quarantaine de salariés de l’entreprise Sodexo, spécialisée dans la restauration collective, ont poursuivi leur mouvement hier mardi 6 avril devant les grilles du siège social de la Sodexo Réunion à La Possession. Il sont en grève depuis le 29 mars dernier.

Avec le soutien de la CGTR, les grévistes dénoncent les « mauvaises conditions de travail, la surcharge de travail, la précarité grandissante et le matériel obsolète de certaines cuisines », explique Jean-Max Layemard, délégué de la CGTR. Les grévistes sont « en colère », expliquait hier le délégué syndical. « Les négociations amorcées avec la Direction sont stériles. Nous sommes dans l’attente d’une nouvelle entrevue avec les dirigeants pour trouver une issue à cette crise et pour qu’ils formulent des propositions dignes de nos revendications », insiste-t-il. De nouveaux piquets de grève sur différents sites sont programmés pour aujourd’hui.

« La Direction de la Sodexo à Paris laisse les employés payer le déficit actuel de la filiale locale, qui est de 620.000 euros. Nous payons les erreurs de ceux qui n’ont pas su gérer la société », déplore le syndicaliste. « On nous demande de travailler encore plus, alors que nous faisons déjà notre possible. Nous demandons des moyens humains supplémentaires », ajoute-t-il. 



Les salariés dénoncent également le non-respect du protocole d’accord signé en avril 2009. « Les salariés devaient être équipés de matériel informatique. Mais depuis la signature du protocole d’accord, rien n’a été mis en place et les salariés travaillent toujours avec une feuille et un crayon en guise d’ordinateur », indique Jean-Max Layemard.


Kanalreunion.com