Luttes sociales

Sodexo Réunion toujours en grève

Le mouvement continue

Céline Tabou / 31 mars 2010

« Nous continuons la grève, parce que la situation est au point mort », a indiqué Jean-Max Layemard, délégué syndical de la CGTR. La délégation a débuté les négociations lundi 29 mars en début d’après-midi, mais après quelques heures, la rencontre a pris fin, sans qu’aucune solution ne soit proposée.
« La Direction propose un planning de rencontre qui ne satisfait pas tout le monde. La réunion était stérile, et n’a abouti à rien. La Direction joue avec le temps », a expliqué M. Layemard.

Le siège parisien « nous méprise »

Les salariés de Sodexo Réunion attendent la décision venue du siège social à Paris. Mais les manifestants ont communiqué leurs revendications et intentions au siège social, qui a fait la sourde d’oreille. « Ils nous méprisent », explique Jean-Max Layemard. Le mouvement risque de continuer tant que « les dirigeants ne proposeront pas de solutions aux problèmes que nous rencontrons » : « Les mauvaises conditions de travail, les mauvaises conditions de rémunération, les mauvaises conditions de management, l’arrêt des procédures de licenciement et le non-respect du protocole d’accord signé en avril 2009 (absence d’outils informatiques, de mutuelle, le versement partiel de la prime de croissance et le licenciement d’un cadre du site réunionnais).
Les salariés sont prêts à aller dans les établissements ayant recours à la société Sodexo Réunion, notamment les hôpitaux, les collèges et les lycées, afin que les conditions de travail et de rémunération soient dévoilées au grand jour.

CT


Kanalreunion.com