Luttes sociales

Solidarité avec les travailleurs de la SERMAT

Rendez-vous aujourd’hui à la Direction du travail

Témoignages.re / 13 mai 2013

Aujourd’hui les travailleurs de la SERMAT ont rendez-vous à la Direction du travail. La grève dure depuis plus de 10 jours, les messages de solidarité se multiplient :


CGTR : « Solidarité avec les dockers en lutte »

« Le patronat dans son ensemble, toute honte bue, s’acharne sur les travailleurs ne faisant que recourir à leur droit de faire grève. C’est tout ce 1er monde, solidaire de leurs intérêts de classe, qui rage et rêve d’en découdre avec les salariés et la CGTR.

Après s’être gavée de défiscalisation, la direction de la SERMAT s’empresse, sitôt la protection des salariés (contrepartie emploi de la défiscalisation) arrivée à son terme juridique, de licencier 19 salariés (sur 43). 

Comment comprendre que ces patrons choisissent de confier la maintenance de leurs cavaliers à une multinationale (Kalmar) qui importe son propre personnel laissant de coté les salariés de la SERMAT formés et assumant leurs responsabilités professionnelles ? 

Et ce, dans la situation sociale de notre île qui compte plus de 140 000 chômeurs.

Les acconiers empochent 8,6 millions € et licencie tout en accélérant la main mise de l’extérieur sur notre outil portuaire.

Les salariés de la SERMAT ont fait la preuve de leurs compétences techniques. Laisser la maintenance au sein de la SERMAT ferait baisser les coûts à hauteur de 90 000€ par mois, ce qui permettrait la création de 6 à 8 postes de techniciens. 

La CGTR appelle ses dirigeants et militants à se mobiliser en solidarité. Nous devons être présents et attentifs lors de la négociation de lundi (9h à la Dieccte-bas de la rivière) et prêts à réagir.

Nous travaillons à des formes de luttes solidaires avec nos camarades de la FD Ports et Docks.

"Chasser groupé" disent les patrons : elle est bien bonne et ne fait plus illusion. La défense de La Réunion est trop souvent l’arbre qui cache la foret de leurs égoïstes intérêts". »

Ivan Hoareau

Secrétaire général de la CGTR

C.G.T.R. Ports & Docks : « Soutien aux camarades »

 

« La Fédération CGTR Ports & Docks apporte son total soutient aux camarades de la SERMAT dans le combat qu’ils même contre la discrimination qui est faite aux Travailleurs Réunionnais afin d"accéder à des postes de responsabilité dans sont pays. Ce conflit, engagé contre les pratiques de certains chefs d’entreprises de la place portuaire et soutenue par l’ensemble des acteurs économiques (voir communiqué de presse du 11 mai 2013 et signé par la CGPM, le MEDEF, L’ADIR, FRCA, FRBTP et la CCIR) ne doit pas remettre en cause la détermination des camarades de la SERMAT. Le temps viendras ou la vérité éclateras au grand jour et si la justice ni parviens pas alors l’ensemble des Dockers de La Réunion unis et solidaires au sein de la Fédération CGTR Ports & Docks feras la démonstration sur la place publique des agissements de ces patrons, qui ne cesse de gémir la bouche pleine de subvention de l’état et qui osent venir nous demander le licenciement de 19 Camarades, et cela pour soi-disant rétablir leurs compte financiers.

De qui se moque t’ont !!!!!! 

La Fédération C.G.T.R. Ports & Docks, appel tous les Dockers de La Réunion à se rassembler devant l’enceinte portuaire pour assister à une Assemblée Générale le Mardi 14 Mai 2013 à partir de 7h. afin d’apporter notre soutient aux Camarades de la SERMAT. »
Syndicat général du Personnel de la CCI Réunion CGTR : « Donn’ Kréol Travay ! »

« Nous ne pouvons rester silencieux face aux coups bas et la bouche ouverte indigne du patronat local. Un patronat vindicatif et unanime apparemment rabiboché -sur le dos des Travailleurs- sous prétexte de l’intérêt supérieur de notre île et en réalité opposé dans leurs véritables objectifs en particulier dans leur course au leadership comme interlocuteur patronal référent (voire privilégié) au sein du Grand Port Maritime et dans toute autre instance de pouvoir, de décision.

- Alors qu’une mission* est en cours pour "identifier les moyens permettant aux ultramarins de profiter au mieux des emplois créés dans les outre-mer" ;

- Alors qu’une mission sénatoriale* au début de ce mois de mai 2013 était à La Réunion afin de "dresser un bilan de la défiscalisation outre-mer" ;

- Alors que des millions d’euros sont retirés de l’économie réunionnaise ou non-recouvrés auprès d’entreprises débitrices par des entreprises "locales" sans états d’âme ;

- Restons solidaires face à un patron virtuose ès-mépris des Travailleuses et des Travailleurs Réunionnais, de leurs compétences et expériences professionnelles, un patron champion de la profitation de la défiscalisation et des exonérations de cotisations sociales et fiscales, un patron accaparèr des services de l’Etat ;

- Soutenons les Travailleurs en lutte pour leurs droits et confrontés aux honteux soutiens des organisations patronales, de leurs affidés et autres sbires, à ce patron seul responsable de la durée de la grève à la Sermat ;

- Restons déterminés devant le leitmotiv patronal "la crise économique" qui a bon dos et que certains du privé et du public prétextent et, si nécessaire, accompagnent d’arguments frappants et inexorables quel que soit le secteur d’activité (une pensée particulière pour la lutte des travailleuses et travailleurs du commerce, de la grande distribution, du transport, des ports et docks, du BTP, de l’automobile, de la FP Territoriale et d’Etat, etc.) !

Solidaires des Travailleurs en lutte au sein de leur entreprise la Sermat, et pour La Réunion, dans leur bataille pour une politique locale offensive de l’emploi et le partage des richesses (rdv lundi 13 mai 13 à 9h à la Dieccte, Bas de la Rivière, Saint-Denis). »


Kanalreunion.com