Luttes sociales

Soutien à la mobilisation de la jeunesse espagnole

France

Témoignages.re / 27 mai 2011

Dans un communiqué, Génération Précaire s’associe au mouvement des jeunes Espagnols contre la précarité et décrit la situation des jeunes en France.

Le collectif Génération Précaire soutient la jeunesse espagnole rassemblée en plein cœur de Madrid à la Puerta del Sol. La jeunesse espagnole subit comme dans beaucoup de pays européens des mesures austères et inefficaces. L’ensemble de l’Europe peine à donner des chiffres rassurants : en Espagne, 45% des jeunes sont au chômage, en France 25%. Et encore, il faut y ôter les auto-entrepreneurs, les services civiques, les emplois à temps partiel imposé et les stagiaires, non moins précaires que ceux qui entrent dans les calculs statistiques.
Après avoir touché la Tunisie puis l’Égypte, un air de jasmin souffle petit à petit sur l’Europe. En Grèce d’abord en décembre dernier, puis au Portugal à la mi-mars, voilà que la jeunesse espagnole elle aussi suit le mouvement.

Premiers touchés par la crise, les jeunes se révèlent une véritable variable d’ajustement et revendiquent un droit au travail qu’on leur refuse sous prétexte de crise économique mondiale.
Génération Précaire soutient les mouvements de protestations spontanés de cette jeunesse européenne et appelle à la mobilisation pour que l’on cesse de brader la jeunesse tout en consolidant un système qui a été sauvé sans contrepartie sociale.
En France, l’État, dans son actuelle incapacité à régler la situation sociale, affirme sa volonté d’être plus ferme vis-à-vis des plus fragiles : chômeurs au RSA, jeunes sans travail ou stagiaires surexploités, élèves, malades... L’État refuse d’encadrer les très hauts salaires, montre du doigt les populations les plus précaires qu’il qualifie d’assistées, tout en refusant de limiter l’augmentation des loyers ou les prix des produits de base.
Génération Précaire relaie l’appel lancé par le mouvement http://www.reelledemocratie.com/ pour un rassemblement devant les marches de l’opéra Bastille tous les soirs à 19 heures afin de faire entendre nos voix et rassembler de plus en plus d’ici dimanche 14 heures 30. Nous sommes des millions. Le mouvement est suivi dans toute l’Europe avec des manifestations en Grande-Bretagne ou encore en Grèce sous le slogan “People of Europe Rise Up !” (“Peuples d’Europe, soulevez-vous !”).
Solidaires de ces jeunes Espagnols qui ont eu le courage de se lever pour dire « stop », nous sommes à leurs côtés, et nous refusons le bizutage social actuel, tout en revendiquant une société ouverte à son avenir.


Kanalreunion.com