Luttes sociales

Soutien de la section PCR du Tampon aux dockers de la SERMAT

Solidarité

Témoignages.re / 23 mai 2013

« La section communiste du Tampon réunie mardi soir 21 mai apporte son soutien fraternel aux grévistes de la CGTR face à l’entreprise de la SERMAT.

Déjà, au retour de la manifestation de l’AJFER lundi 20, nous sommes passés en délégation devant les grilles de l’entrée du Port Est témoigner notre solidarité aux camarades en lutte pour réclamer le non-licenciement de leurs 19 collègues.

Nous nous réjouissons de l’heureuse sortie de crise et du protocole d’accord qui a pu être signé entre temps.

Nous avons rapporté ce que M. Ricquebourg disait de la brièveté de l’entretien que lui a accordé une chaine publique télévisée de la place : comment énumérer des revendications sans expliquer à la population, les téléspectateurs, citoyens, l’historique de cette affaire.

Pour faire court, lorsque l’État a inventé la défiscalisation, c’était pour que les entreprises qui en bénéficient puissent s’équiper à moindres frais et normalement, dans le contrat, ces entreprises doivent aussi, sinon recruter, mais au moins garder le personnel.

Malheureusement pour le personnel qui n’arrive pas toujours à lire jusqu’aux plus petits détails, ces contrats passés entre l’État qui défiscalise et l’entreprise patronale, il y a toujours une clause que celle-ci peut sortir de sa manche, au moment où l’on s’attend le moins.

Par exemple, dans une phrase, on a écrit : "n’a pas le droit de licencier le personnel — [sur une durée de 5 ans !!!] — ; cette petite insertion prend une importance énorme pour nos travailleurs ! Comme si le pouvoir recommande de ne pas licencier, mais n’interdit pas de le faire !

Mais, pendant que le patronat cherche par tous les moyens à vouloir noyer le poisson... cabri i manj salad (kan nana salad po manjé !).

Anon suiv tou sa la ; dan nout péi, nou la besoin d’voir clèr pou jordu, po demin ; an tout rèsponsabilité ».

Dispositif de soutien de la CCIR à ses ressortissants

« Malgré la reprise d’activité du Port Est, la livraison et la reprise du trafic de conteneurs prendront du temps.

C’est pourquoi j’invite les entreprises qui rencontrent des difficultés liées à cet épisode de blocage à prendre l’attache de nos quatre Maisons de l’Entreprises.

Notre structure d’accueil juridique et comptable des entreprises SAJECE donnera la possibilité aux entreprises de mobiliser les outils de la prévention. (…)La CCI Réunion interviendra auprès des organismes fiscaux et sociaux pour demander un traitement indulgent aux retards éventuels (défauts de paiement, déclarations et autres) résultant de cette grève.

Contacts :

Maison de l’Entreprise Nord - Saint-Denis - Tél. 0262 94 21 80

Maison de l’Entreprise Sud - Saint-Pierre - Tél. 0262 96 96 53

Maison de l’Entreprise Est – Saint André - Tél. 06 92 62 26 33

Maison de l’Entreprise Ouest - Saint-Paul - Tél. 0262 33 35 10


Kanalreunion.com