Luttes sociales

Succès de la première assemblée populaire

29 août 2010

Manuel Marchal / 18 janvier 2011

Ce 29 août à Saint-André, plus de 1.500 personnes se rassemblent à l’appel de l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté.

Résultat d’une campagne d’information menée par l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté, la première assemblée populaire s’est tenue le 29 août dernier sur la place de la Mairie à Saint-André.
Durement touchée par la crise, La Réunion a plus de la moitié de sa population qui vit en dessous du seuil de pauvreté. Ces travailleurs sont exclus d’un emploi stable par un système totalement dans l’impasse, ou alors ils ont été confrontés à des périodes de chômage qui les privent d’une retraite décente. Ce sont ces Réunionnais qui sont les premières cibles de toutes les mesures d’austérité décidées par le gouvernement et fidèlement appliquées à La Réunion par Didier Robert, l’ami de Nicolas Sarkozy.
Lors de cette première assemblée populaire, ces personnes qui n’ont jamais le droit à la parole ont pu s’exprimer, faire état de toutes les difficultés qu’elles ont à surmonter pour survivre avec quelques centaines d’euros par mois.
Elles ont pu également affirmer leur volonté de changer la situation, en ouvrant les portes de l’emploi aux Réunionnais.
Parmi eux, des retraités sont contraints de se débrouiller avec le minimum vieillesse, ils sont largement en dessous du seuil de pauvreté.
Or, cette situation va encore s’aggraver avec la réforme des retraites que le gouvernement cherche alors à imposer.
Cela explique pourquoi la résolution adoptée à l’unanimité demande entre autres à tous les députés et sénateurs de voter contre la réforme des retraites. La résolution appelle également au lancement des états-généraux populaires dans tous les quartiers de l’île, pour que le peuple puisse véritablement se faire entendre et que ses revendications puissent aboutir.

M.M.


Kanalreunion.com