Luttes sociales

Tous concernés par la réforme des retraites

Rendez-vous ce samedi au boulodrome de Saint-Paul

Sophie Périabe / 30 septembre 2010

Dans la continuité de la mobilisation du 23 septembre dernier et pour préparer celle du 12 octobre prochain, l’intersyndicale invite la population à se rassembler au boulodrome de Saint-Paul ce samedi à partir de 16 heures.

Le rassemblement prévu ce samedi à Saint-Paul se veut populaire. Toute la population est invitée à participer, à donner son avis, à échanger sur cette réforme des retraites qui nous concernent tous. « Après les fortes mobilisations des 7 et 23 septembre, le gouvernement est obligé de reconnaître que le mouvement ne faiblit pas », indique Patrick Corré du SGPEN-CGTR.
« De nombreux salariés du privé ont rejoint la mobilisation, et cela va aller crescendo », précisent les syndicats qui n’excluent pas d’entamer des grèves reconductibles.
Face au « non ferme et tranquille » du chef de l’État, « un bras d’honneur envers la population », les jeunes (étudiants et lycéens) ne se démobilisent pas. Au contraire, ils appellent toute la jeunesse et notamment les étudiants, qui ne participent pas encore massivement, à rejoindre le mouvement. « Seule la jeunesse pourra faire plier le gouvernement », soutient Alexis Chaussalet, représentant fédéral de l’UNL.
Pour Stéphane Maillot, vice-président de l’UNEF Réunion, le gouvernement doit cesser de « prendre la population pour des abrutis en disant que c’est fini. Le texte est passé en première lecture, il y a aura la seconde lecture, le passage devant les sénateurs », c’est donc loin d’être terminé.
Les syndicats appellent également les parlementaires et notamment ceux de droite qui ont voté pour cette réforme de revoir leur position. « Didier Robert et René-Paul Victoria ont voté pour une réforme que refuse 70% de la population ».

Occupation pacifique de l’antenne sud de la Région

Et pour interpeller le député UMP Didier Robert, une vingtaine de militants se sont dirigés hier après-midi vers l’antenne sud de la Région. Une action surprise et pacifique destinée à attirer l’attention du député qui a toujours refusé de recevoir les membres de l’intersyndicale et ne communique pas sur cette réforme. Après une occupation des locaux d’une trentaine de minutes, le responsable de l’antenne sud, Anwar Patel, a rencontré les militants et a assuré de faire remonter les doléances. Max Banon a rappelé, dans son intervention, les points de discorde sur cette réforme des retraites et a invité les politiques à prendre leurs responsabilités. « Nous sommes aujourd’hui assis sur un chaudron, et quand ça va péter, on verra qui pourra éteindre le feu ».
L’intersyndicale n’exclut pas d’autres actions surprises de ce type dans les jours à venir et donne rendez-vous à la population samedi au boulodrome de Saint-Paul à partir de 16 heures, au programme : projection de vidéo sur le thème des retraites, discours des syndicalistes, échanges et animation musicale avec Tikok Vellaye.

 Sophie Périabe 


Kanalreunion.com