Luttes sociales

Un débat est nécessaire pour aboutir à « des solutions justes »

Hausse du prix des carburants et du gaz

Témoignages.re / 6 avril 2011

Dans un communiqué, l’ARCP (Alliance des Réunionnais contre la pauvreté), sous la signature de Jean-Hugues Ratenon, indique que face à la hausse du prix du gaz et des carburants en France et à La Réunion, le gouvernement décide d’agir pour contenir la grogne de la population en protégeant son pouvoir d’achat.

« Pour la France, une mesure concrète a été prise : c’est le gel du prix du gaz. Concernant les carburants, un débat a lieu actuellement et des réponses sont à l’étude.

L’ARCP ne cesse d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur la souffrance de la population et la nécessité de stopper les augmentations qui la frappent directement. La situation est encore plus grave à La Réunion qu’en Métropole, et la dernière enquête de l’INSEE le prouve : Ici, à cause de mauvaises décisions politiques, l’utilisation de l’automobile est nécessaire pour une grande partie de la population, alors même que les revenus sont faibles.

Comme en France, il est urgent qu’à La Réunion, le débat s’instaure dans l’intérêt de toute la population.

Nous prenons acte de l’initiative des professionnels quant à la protection de leur outil de travail et faire payer par la population les 2 millions promis par la Région Réunion.

Aussi, nous appelons la population à une grande vigilance sur les décisions à venir, à s’organiser pour ne pas être les dindons de la farce du Conseil régional et des compagnies pétrolières. Un débat avec tous les acteurs concernés est donc nécessaire pour aboutir à des solutions justes.

La table ronde doit donc impérativement associer les consommateurs automobilistes pour les carburants, mais aussi les représentants des plus pauvres pour le gaz ».


Kanalreunion.com