Luttes sociales

« Un général ne dévoile pas son plan de guerre »

Le préfet révèle-t-il une nouvelle facette de sa fonction ?

Témoignages.re / 1er septembre 2009

Interrogé hier par la presse sur les modalités des levées des barrages, le préfet n’a pas hésité à déclarer hier soir, dans le journal télévisé d’Antenne Réunion : « un général ne dévoile pas son plan de guerre ». Les Réunionnais viennent d’apprendre que notre île héberge un général. Voilà comment la République française est représentée à La Réunion !

Depuis hier, à en croire la tonitruante déclaration du préfet dans le journal télévisé d’Antenne Réunion, les Réunionnais ont un général à la Préfecture.
C’est ce même général qui a décidé en novembre dernier de laisser faire Joël Mongin bloquer La Réunion pendant cinq jours, et organiser le blocus de la Région pendant plus de 48 heures.
C’est ce même général qui a laissé récidiver Joël Mongin, le fidèle lieutenant, et ses amis en juillet dernier lors de la visite du Premier ministre. Ce qui a d’ailleurs failli compromettre la cérémonie d’inauguration marquant la fin du plus grand chantier de l’Union européenne.
C’est ce même général à qui s’ajoutait l’arrogance du gouverneur qui s’était imposé le 18 mars dans les journaux télévisés pour faire mine de signer un protocole d’accord qu’il voulait sans succès faire accepter par le COSPAR et les représentants des TPE-PME.
Quand on est général et que l’on a un lieutenant comme Joël Mongin, voilà où on en arrive. Tous les Réunionnais ont pu le constater hier.
Voilà comment la République française est représentée à La Réunion !


Kanalreunion.com