Luttes sociales

“Un geste pour les Sans Abris”

Avec le Club Animation Prévention

Témoignages.re / 3 avril 2010

Le Club Animation et Prévention organise, par le biais de son Centre d’Animation et de Prévention Jeunesse (CAP-J) des Tamarins, la 4ème édition de “Un geste pour les Sans Abris” ce samedi 3 avril 2010 à la Maison de Quartier des Tamarins. Il s’agira d’accueillir et offrir des repas chauds, vêtements et produits de 1ère nécessité aux SDF dans 6 structures CAP-J (Chaudron, Moufia, Prima, Ruisseau, Bellepierre et Tamarins) et de distribuer des repas sur les lieux de fréquentation des SDF.

Depuis 2006, l’opération “Un geste pour les Sans Abris” en collaboration avec le Maison de Quartier des Tamarins a donné l’opportunité à plus de 200 Sans Domicile Fixe de bénéficier (sur leur lieu de vie) de repas chauds, de vêtements et des produits de 1ère nécessité : savonnettes, dentifrices, brosses à dents…
Cette action sera amplifiée avec le partenariat du Centre Communal d’Action Sociale de la Ville de Saint-Denis, le Rotary Club.

Le CAP : un acteur de transformation sociale

Le Club Animation Prévention (CAP) intervient dans la dynamique de la Ville de Saint-Denis pour des centaines de préadolescents, d’adolescents et de jeunes adultes en difficultés ne bénéficiant pas d’un environnement social, familial, culturel, économique favorable à leur réussite scolaire, sociale et professionnelle.

Il est doté de capacités professionnelles et techniques acquises dans différents champs d’actions auprès de la jeunesse durant ces dix dernières années, et se positionne résolument comme un acteur de transformation sociale.

Le Club Animation Prévention se situe dans une politique d’insertion par l’autonomie sociale qui regroupe l’ensemble des actions touchant aux domaines de la vie du jeune durant son temps libre ou son temps libéré.
Face à l’ampleur des besoins et des enjeux, le CAP développe une véritable stratégie éducative en articulant son intervention autour de 3 services opérationnels : le Service Prévention Jeunesse, le Service Prévention en Milieu Scolaire et le Service Prévention et de Lutte contre la Récidive.

Réduire les inégalités sociales

La mise en œuvre de ces évolutions passe par :

- Construire les actions à partir d’une intention éducative forte, notamment pour les plus jeunes

- Mobiliser les moyens nécessaires à la reconstruction individuelle de mineurs et de jeunes adultes les plus en difficulté socialement et les accompagner dans leurs efforts de réinsertion sociale

- Conduire une action globale de lutte contre l’échec scolaire sur la ville qui prend en compte tant la question de l’illettrisme des entrants au collège, de la violence en milieu scolaire que la prévention ou la réduction des facteurs de risque de décrochage scolaire

- Lutter contre les toxicomanies

- Faire baisser le sentiment d’insécurité dans les quartiers où l’association intervient.

L’objectif étant de responsabiliser et développer des compétences sociales de 80 adolescents des Centres d’Animation et de Prévention Jeunesse du CAP sur une action sociale et citoyenne ; réduire les inégalités sociales en améliorant les conditions alimentaires et sanitaires d’une centaine de personnes Sans Domiciles Fixes sur le territoire dionysien ; mutualiser les ressources financières et humaines de chaque partenaire afin d’optimiser les compétences et les interventions à l’échelle d’une commune.


Kanalreunion.com