Luttes sociales

Un projet en débat

Création d’emplois de proximité

Jean Fabrice Nativel / 26 octobre 2009

Première sortie du Groupe de réflexion "Pour la création d’emplois de proximité liés au développement durable" qui a échangé sur cette proposition hier matin à Cambuston Saint-André. Au terme des débats, un collectif est né.

La rencontre "Pour la création d’emplois de proximité liés au développement durable" initié par un Groupe de Réflexion composé pour ce rendez-vous de Nathalie Ah-Vane, Brigitte Mallet, Maryse Dache, Jean-Hugues Ratenon et de Jean-Fabrice Nativel a permis d’une part d’exposer ce projet et d’autre part d’échanger à ce sujet à la salle polyvalente de Cambuston (Saint-André) hier matin.

À cette occasion ont été dévoilés les secteurs et les métiers qui y sont liés : de l’aide à la personne, au tri sélectif en passant par la maîtrise d’énergie… Tout le savoir faire réunionnais en bref doit être aussi valorisé comme le secteur artisanal. En lieu et place des sachets plastiques que vous et moi utilisons régulièrement lors de nos achats, pourquoi ne pas revenir à la soubik vacoa ? Ainsi, on réalise de l’activité et on préserve la nature – on ne retrouvera plus de sachets dans la nature. Très certainement, vous connaissez un voisin(e) qui confectionne des gâteaux maison, bonbons piment, samoussas… Allons l’aider à en faire une entreprise. À la pelle, on peut citer d’autres exemples.

Tous les aspects vus

Après avoir balayé tous les aspects de ce projet – la création d’un pôle (d’une plate-forme) régional de développement des services et d’emplois de proximité, le coût financier… La parole a été donnée aux participants de cette rencontre. Ils ont montré leur adhésion à cette initiative en l’enrichissant. Ils ont surtout partagé des expériences et des pensées pour nourrir cette entreprise.
Bonne note a été prise car c’est des habitants de l’île que viendront des propositions pour « le plein emploi » ici ou l’on recense plus de 120.000 demandeurs d’emplois. Un chiffre officiel mais inacceptable ! C’est pourquoi les participants au débat d’hier ont décidé de s’unir "Pour la création d’emplois de proximité liés au développement durable".

Au terme des échanges, une déclaration a été lue puis commentée et agrémentée. Elle sera transmise aux élus locaux et au Président de la République prochainement. Un point important de ce document a été adopté à l’unanimité. C’est la transformation du Groupe de réflexion en Collectif, un outil au service de la diffusion de ce projet au sein de la population.

Lèr lé grav, alon boujé pou l’emploi !

Jean-Fabrice Nativel


Kanalreunion.com