Luttes sociales

« Un véritable scandale »

La Région Réunion empêche des étudiants parmi les mieux notés de poursuivre leurs études

Témoignages.re / 17 novembre 2010

Toute La Réunion attendait la décision de la Région sur les bourses doctorales. Didier Robert a tombé le masque et apparaît comme ce qu’il est : un réactionnaire sectaire de la vieille époque. La Région refuse de financer les études de jeunes Réunionnais parmi les plus méritants. C’est un scandale, une atteinte aux droits les plus élémentaires des jeunes. Qu’il soit jeune ou vieux, un réactionnaire reste un réactionnaire.
Dans un communiqué, l’Alliance souligne que la lutte n’est pas finie. Pour sa part, l’UNEF va donner à cette affaire la plus grande ampleur. Les élections qui arrivent seront l’occasion pour la jeunesse de sanctionner cette étape rétrograde.

Les étudiants se sont mobilisés dans le hall du Conseil régional hier, à l’appel de l’Union nationale des étudiants de France (UNEF). Ils souhaitaient ainsi symboliquement montrer leur présence et « maintenir la pression » sur les conseillers régionaux réunis en Commission permanente, pour notamment réétudier les dossiers d’attribution de bourses doctorales rejetés. A l’issue de la réunion de la Commission permanente, les élus de l’Alliance leur ont annoncé que seules deux bourses supplémentaires ont été accordées, alors que l’UNEF en réclame 10. « La Région met arbitrairement fin aux études de 8 jeunes doctorants », dénonce Gilles Leperlier, membre de l’UNEF. Le syndicat étudiant réfléchit d’ores et déjà à d’autres actions.

Pour rappel, le 28 octobre dernier, 17 bourses doctorales ont été accordées par la Commission Éducation, formation professionnelle du Conseil régional alors que 34 dossiers étaient présentés. Et ce, alors que certains dossiers refusés avaient obtenu un avis « favorable », voire « très favorable » de la Commission d’expertise, composée de professionnels.

L’UNEF avait déjà montré son mécontentement lors d’une mobilisation le 9 novembre dernier. Des représentants avaient été reçus par Frédéric Cadet, vice-président en charge de la Recherche. L’élu leur avait promis que les dossiers allaient être réétudiés hier.


Kanalreunion.com