Luttes sociales

Une confiance absolue accordée à l’UNEF au CROUS et à l’Université !

Communiqué de l’UNEF

Témoignages.re / 1er décembre 2012

Lors du Conseil des Études et de la Vie universitaire (CEVU) du mercredi 21 novembre 2012, a eu lieu l’élection du Vice-président en charge de la Vie étudiante à l’Université de La Réunion. Guillaume Aribaud, candidat de l’UNEF et étudiant en Sciences, a été élu à ce poste à l’unanimité moins deux abstentions. Le vice-président étudiant de l’Université, en étroite collaboration avec le vice-président du Conseil des Études et de la Vie universitaire, anime et coordonne les activités de la vie étudiante au sein des différents sites d’enseignements supérieurs. Le nouveau vice-président convoquera dès la rentrée de janvier une réunion du Bureau de la Vie étudiante (BVE) dans l’optique d’organiser des activités sportives et culturelles à destination des étudiants de l’île. Par ailleurs, Guillaume Aribaud s’attachera dans les mois qui viennent à faire en sorte que l’Université de La Réunion respecte pleinement la réglementation nationale de l’arrêté Licence entrée en vigueur au mois d’août 2011.

Ce jeudi 29 novembre 2012, c’est Stéphane Maillot, Président de l’UNEF Réunion et étudiant en Licence de Droit, qui a été réélu vice-président étudiant du CROUS de La Réunion à l’unanimité moins une abstention. Cette reconduction d’un élu de l’UNEF au Conseil d’administration témoigne de la confiance que les différents acteurs accordent à notre organisation. Nous notons que ce premier Conseil d’administration de la nouvelle mandature est déjà marqué d’une victoire des étudiants puisque les interventions des élus de l’UNEF en séance plénière ont permis de faire rejeter une augmentation tarifaire des dossiers sociaux étudiants (DSE). Le vice-président étudiant du CROUS s’attachera à obtenir de l’État un financement de l’établissement à la hauteur des besoins locaux. La situation sociale des étudiants du département exige en effet que le CROUS de La Réunion soit un service public fort, capable de répondre au malaise qui précarise chaque jour un peu plus les jeunes de l’Académie. L’élu de l’UNEF exigera également une refonte du système d’aide sociale et, in fine, la mise en place d’une allocation d’autonomie universelle pour l’ensemble des étudiants.

L’UNEF, qui dispose désormais des deux seules vice-présidences dévolues aux étudiants, confirme plus que jamais sa place de première organisation étudiante sur le plan universitaire et académique. Les vice-présidents travailleront chacun dans leurs domaines de compétence pour défendre les idées de l’UNEF que les étudiants ont massivement soutenues lors des dernières consultations électorales. 

Helno Eyriey,

Secrétaire général


Kanalreunion.com