Luttes sociales

Une Journée sous le signe de la solidarité à Saint-Louis

Sophie Périabe / 26 mai 2011

Hier, la Ville de Saint-Louis, en partenariat avec la Mutuelle nationale territoriale (MNT), la BFM, le Don du Sang et la Croix Rouge Française, a organisé la Journée de la solidarité et du mutualisme sur l’esplanade de la ZAC Avenir.

Aujourd’hui, il existe une multitude de mesures en faveur des populations les plus démunies. Personnes âgées, handicapées ou en difficulté méconnaissent trop souvent les dispositifs dont elles peuvent bénéficier. C’est en ce sens que la Municipalité de Saint-Louis a souhaité réunir, en un même lieu, différents acteurs de la solidarité.
La Croix Rouge notamment n’est présente sur la commune que depuis 6 mois. Le nombre de colis alimentaires distribués ne cesse d’augmenter, environ 180 par mois. L’association invite les personnes en difficulté à ne pas rester isolées, des mesures d’aides existent.
« Aujourd’hui, nous présentons à la population les actions que nous menons sur le terrain. Nous intervenons auprès des sans-abri, des familles défavorisées, personnes âgées, etc. », indique Madeleine Payet, responsable de la Croix Rouge de Saint-Pierre.
Aide alimentaire, vesti’boutique, le SAMU social sont autant de dispositifs proposés par la Croix Rouge qui seront complétés par une PASS (Permanence pour l’accès aux soins de santé) dès le 6 juin prochain à Saint-Louis.
Cette association intervient auprès d’une douzaine de SDF sur la commune et Saint-Louis et voit arriver de nouvelles catégories de personnes.
« Il y a de plus en plus de misère. Il y a des familles qui n’arrivent plus à subvenir aux besoins dès le 15 du mois. Les personnes âgées ne s’en sortent plus également, chose qui n’existait pas avant, depuis l’euro ».
Cette première édition de la Journée de la solidarité et du mutualisme organisé par le CCAS de Saint-Louis est aussi l’occasion de « présenter la politique sociale de la Municipalité. Pour que la population puisse s’approprier toutes les mesures proposées par le CCAS », indique François Valéama, du CCAS de Saint-Louis.
Que ce soit sur les services, les aides aux personnes âgées et handicapées, les crèches, l’APA, l’aide ménagère, « la population y connaît pas suffisamment », précise-t-il.
Des acteurs du mutualisme étaient présents à cette manifestation notamment la BFM et MNT afin de présenter les avantages d’une banque mutualiste par exemple pour les particuliers.

 SP 


Kanalreunion.com