Luttes sociales

« Une société plus juste et plus solidaire s’impose »

Éric Fruteau, maire de Saint-André

Témoignages.re / 26 février 2011

Éric Fruteau, maire de la Ville de Saint-André a apporté « son entière solidarité » aux lycéens et professeurs de Jean Perrin qui manifestaient hier.

Le maire de Saint-André a rencontré ce hier matin les lycéens et les professeurs du Lycée Jean Perrin qui manifestaient dans les rues de la ville.
Après avoir écouté leurs revendications et leur colère en lien avec la suppression de huit postes dans leurs établissements, le maire leur a exprimé son entière solidarité. Lui-même enseignant, en position de détachement depuis son élection, le Maire a indiqué son inquiétude quant à l’avenir des conditions d’enseignement à La Réunion, en raison des mesures de suppression de postes inacceptable mise en œuvre par le ministre de l’Éducation nationale. La casse en cours de ce service public d’une importance centrale dans la formation de notre jeunesse, des forces vives de La Réunion aura des conséquences négatives sur notre avenir, notre développement. Le maire a rappelé son attachement à une institution motrice de valeurs telle que l’égalité des chances pour tous. Il a critiqué avec fermeté ce que laissent entrevoir ces mesures, c’est-à-dire une politique favorisant une éducation à deux vitesses, alors qu’en ces temps de crise économique et sociale, un véritable choix pour une société plus juste et plus solidaire s’impose.


Kanalreunion.com