Luttes sociales

« Une véritable honte » : les grévistes devront payer l’huissier mandaté par CFAO

27ème jour de grève à Citroën Réunion

Témoignages.re / 14 décembre 2013

La CGTR-Sud annonce que la justice a condamné les travailleurs à payer les frais d’un huissier engagé par CFAO alors que la même justice a débouté la CFAO qui avait assigné les travailleurs devant le tribunal pour entrave. La mobilisation continue jusqu’à la victoire.

JPEG - 93.3 ko
Après une victoire remportée hier au nom du droit de grève, les travailleurs organisent aujourd’hui un grand kabar de solidarité.

Les salariés de Citroën ont pris connaissance de la décision du tribunal et de l’analyse juridique qui en est faite par leur conseil.

Contrairement à ce qui était demandé par la direction, ils ne sont pas expulsés.

Le piquet de grève est donc maintenu à son emplacement actuel devant le siège chemin Grand canal.

Cette décision du tribunal ne change rien, la demande des juges étant de laisser libre un accès à l’entreprise qui a toujours été possible depuis le début du conflit.

Cette décision est néanmoins sévère en ce qu’elle condamne des salariés dont les salaires sont proches du SMIC à supporter les frais d’huissier engagés par la grande multinationale CFAO. C’est une véritable honte et l’illustration d’une justice inéquitable.

Cette décision n’affecte pas le moral des grévistes qui ont décidé de poursuivre et d’amplifier leur mouvement.

Les grévistes donnent rendez-vous à tous les travailleurs réunionnais pour leur kabar solidarité demain (NDLR - aujourd’hui) sur le piquet de grève.

La CGTR Sud s’étonne du silence de la Direction du Travail et de la direction de la CFAO suite à sa demande faite en début d’après-midi de réunion d’urgence d’une nouvelle table de négociations. Dans cette demande, les grévistes avaient pourtant clairement annoncé de nouvelles propositions.

La direction de la CFAO aurait-elle pris la décision de refuser toute négociation ?

En tout état de cause, la grève se poursuit !


Kanalreunion.com