Luttes sociales

Vanessa Miranville refuse d’embaucher des Réunionnais à des postes de direction à La Réunion

Nou lé Kapab proteste contre les méthodes scandaleuses de la maire de La Possession

Témoignages.re / 30 juin 2014

Les Réunionnais sont-ils incapables d’accéder à des postes à responsabilités à La Réunion ? C’est manifestement le point de vue de Vanessa Miranville, maire de La Possession. La maire des riches recrute à tour de bras des cadres en France, et fait même payer par les contribuables le déménagement d’une cadre recrutée en France pour prendre la place d’un Réunionnais à la tête de la direction générale des services. Ce sont les révélations de l’AJFER Nou lé Kapab dans une lettre adressée à la maire des riches.

Madame la Maire de La Possession,

Cela fait un mois que nous vous avons sollicité pour une rencontre, concernant le recrutement d’une nouvelle Directrice Générale des Services (DGS), venue de l’extérieur, à la mairie de La Possession. Notre demande est depuis restée sans réponse.

Entre temps, nous avons appris que la DGS a été recrutée, mais en plus d’arriver directement de la région parisienne, elle s’avère être une de vos proches.

Cette dernière devrait bénéficier, en plus de son salaire, d’une villa de fonction de 1.900 euros par mois, payée en partie par les contribuables et d’une indemnisation de frais de déménagement de près de 15.000 euros pour toute sa famille.

Ajouter à cela, de plus en plus d’éléments nous parviennent et relatent de l’éventualité du recrutement du conjoint de cette dernière, en tant que cadre à la mairie de La Possession.

On constate qu’en plus de pénaliser des Réunionnais(e)s compétent(e)s pour occuper le poste, vous faites preuve d’une réelle provocation vis-à-vis de la population réunionnaise et tout particulièrement des habitants de La Possession.

Enfin, nous apprenons également qu’un cabinet de recrutement parisien aurait été sollicité pour le remplacement de la Directrice des Ressources Humaines (DRH) de la commune, et des entretiens se dérouleraient d’ores et déjà en France hexagonale.

C’est une situation totalement inacceptable au regard de la situation économique et sociale que connaît La Réunion qui compte plus de 30% de chômage, dont 56% chez les jeunes. Par ailleurs, des personnes compétentes sont disponibles au CNFPT de La Réunion et auraient pu occuper ces postes.

Madame la Maire de La Possession, nous regrettons vivement que le début de votre mandat soit marqué par une volonté délibérée de fermer la porte de l’emploi aux Réunionnais(e)s.

Madame la Maire, soyez assurée que nous ne tolérons pas une telle situation. Nous nous mobiliserons jusqu’au bout pour la priorité à l’embauche des Réunionnais(e)s dans toute l’île et à la Possession.

Dans l’attente de pouvoir nous entretenir avec vous afin de faire toute la transparence sur l’ensemble des recrutements à la mairie de La Possession.

Cordialement,

Pour Nou Lé Kapab (AJFER),
Gilles LEPERLIER
Président



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Malérèzman nou koné pa tro kisa lé avek ki sa kan i fo roul à nou dan la farine.
    nad sitiasion malgré nou alert nou lé fouti mèm, nana i fé odit, d’ote espertiz, dann tousala lo pti i aretater mèm

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • mwin mi wa pa c kwé lé nouvo , ban’ zorganisme somi-piblik , piblik et privé i anploy rienk domoune en déor si ban hau poste .
    La politik lé zist la pou fé krwar lo pèp ké li néna in forss de décizyon , ke lo zenfan intel va gayn’ travay etc...
    Ar gard soi disan domoune té la gauch , kan zot lé placé ou entend a zot ? Nelly , govindin....
    ban’ zantrepryse privé i nargue ban réyonné en employant rienk zorey (c pas in gros mot) . Mwin kan mi vot c pa la gauche ni la droite , mi rode in ti parti trankil

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com