Nou lé Kapab

2012, de nouvelles perspectives

Perspectives :

Témoignages.re / 23 décembre 2011

Année d’élection en France, le changement est en marche avec l’élection présidentielle, puis quelques semaines plus tard, les législatives. L’occasion ou jamais de pousser l’UMP à la porte et de faire état de son bilan catastrophique, notamment dans les domaines social et économique.
Les perspectives économiques sont moins roses, ni vertes ou rouges, mais la crise économique et financière internationale et la crise de la dette souveraine en Europe devraient - soignons idéalistes - remettre en cause ce système capitaliste à bout de souffle qui appauvrit et déshumanise.
De l’optimisme certes mais la réalité est dure. Jeunes, chômés, payés et taisez-vous. Salariés, payés et taisez-vous… Cette situation est préjudiciable pour l’avenir du pays qui n’investit plus dans l’éducation (suppression de postes, réduction des budgets,...) et qui ne développe aucune politique volontariste pour l’emploi, notamment chez les jeunes.

Changeons la donne aux élections

Aujourd’hui, les débats vont bon train, mais l’important reste le Vote, et uniquement le bulletin qui sera déposé dans l’urne, car sans celui-ci La Réunion et la France perdront des chances de changement et de perspectives économique, politique et sociale. Bien que le programme de l’opposition à Nicolas Sarkozy reste aussi austère, vis-à-vis de la sortie de crise, il n’empêche que le peuple ne payera pas le prix le plus élevé des erreurs des banquiers et amis de la droite.
Parti en campagne avec les deniers de l’état, Nicolas Sarkozy tente de remonter dans les sondages et de redorer son blason, mais il n’empêche, depuis 2007, Nicolas Sarkozy et ses "potes" de l’UMP auront privilégié les riches et tout fait pour appauvrir les autres. Forcé de constater que le changement est marche, espérons simplement que la révolution dans la rue sera également dans les urnes pour que la droite n’accentue, en un second mandat, la casse sociale.

Des raisons de se révolter, de se rebeller

La pression de la rue, des États Unis à la Russie, en passant par l’Europe et le Monde arabe, met en avant des dictatures tombées et des états capitalo-libéral sans avenir, ni fondements. Ces révoltes - ou révolution selon les termes - font naitre un espoir de changement et de nouveauté, mais aussi une vision du futur, où les notions d’égalité et de justice sociale ont du sens.
Mais, les Indignés du monde devront, en cette nouvelle année, continuer à faire entendre leurs voix, car les conséquences de la crise économique et financière internationale arrivent, à grands pas, et les dernières aides ou estimations de croissance, ne donnent rien de bon. D’autant plus que les états financent les banques qui s’empochent des bénéfices et bonus exorbitants, et conduisent le peuple à payer le maximum à travers des plans de rigueur de plus en plus drastiques.
La révolution est à notre porte, un système économique faillible et injuste, les monopoles de certains partis politiques, les dictatures des agences de notation, les violences, les atteintes aux Droits de l’Homme, tout est réuni pour que le peuple se rebelle et pèse dans le débat et sur la scène internationale, lieu de solidarité entre les peuples.
Mais, toute révolution demande réflexion, engagement et militantisme, les urnes seront l’occasion de se révolter et de se rebeller face à une classe politique dominante qui ne prend compte que des intérêts des plus riches au détriment de tous les autres. Votez ! (à gauche de préférence)…


Nou ar trouve !

Remerciements à toutes et tous ceux qui ont participé à l’élaboration de ce journal.
Toute l’équipe de l’AJFER vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année !

RDV en 2012, le vendredi 27 janvier !
Retrouvez-nous sur FB "L’Az Do Fèr", sur le blog www.noulekapab.com !


contact@noulekapab.com


Kanalreunion.com