Nou lé Kapab

A park sa…

Témoignages.re / 18 novembre 2011

L’apprentissage à 15 ans
L’entrée en apprentissage est désormais possible pour les jeunes qui ont « au moins 15 ans au cours de l’année civile », au lieu de 15 ans « révolus ». Cette loi destinée à favoriser l’insertion professionnelle étend l’accès aux contrats en alternance à de nouveaux secteurs (emplois saisonniers ou à domicile, intérim). La loi, n°2011-893 du 28 juillet 2011, recadre également les stages qui ne doivent pas consister à « l’exécution d’une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent ».

Le CV anonyme pas obligatoire
Prévu par la loi de 2006 sur l’égalité des chances pour les entreprises de plus de 50 salariés, le CV anonyme, censé lutter contre les discriminations à l’embauche, ne sera finalement pas obligatoire. L’expérimentation menée auprès d’un millier d’entreprises par Pôle emploi et le Centre de recherche en économie et statistiques n’a pas prouvé son efficacité. Des effets contraires à ceux attendus pour les candidats issus de l’immigration ont été révélés…

Créer son association dès 16 ans
Grâce à la loi n°2011-893 du 28 juillet 2011, les jeunes Français pourront désormais créer et gérer leur association dès l’âge de 16 ans. Si ce droit était déjà reconnu à toute personne sans distinction d’âge par la loi du 1er juillet 1901, les mineurs rencontraient des difficultés pour enregistrer leur association ou la faire fonctionner (ouverture de compte bancaire, souscrire à une assurance). Avec ce nouveau droit, dès seize ans, les mineurs pourront participer pleinement à la vie associative française, forte de quatorze millions de bénévoles investis dans plus d’un million d’associations en activité.


Kanalreunion.com