Nou lé Kapab

Des citoyens conscients de l’urgence de sauver l’Éducation Nationale : une rentrée qui reste coincée dans la gorge des parents

Témoignages.re / 2 septembre 2011

Aujourd’hui, à l’île de La Réunion, comme ailleurs, l’heure est à la reconquête incessante de ces acquis sociaux. La lutte contre cette malheureuse destinée que prévoit l’UMP pour le système scolaire a déjà commencé.

Le calendrier de la suppression des postes a été annoncé en différé à travers les différentes académies de France depuis le mois de janvier. C’est pourquoi les différentes réactions ont commencées à se manifester peu à peu partout, sans réelle possibilité de cohésion entre les différents mouvements.
« Le sabotage de la Jeunesse »
Mais cela n’a pas empêché la population de rester attentive aux effets de ce cyclone politico-économique. Fait extraordinaire, le maire de la ville d’Orchies s’est même mobilisé au mois d’avril, en portant plainte contre le recteur qui avait opté pour la suppression d’une école maternelle, malgré une forte demande de classes maternelles de la part des habitants, et privant certains enfants du droit à la scolarisation dès l’âge de 3 ans. Et oui, nos grands farceurs de dirigeants estiment qu’en faisant en sorte que les enfants doivent aller plus loin pour se scolariser, dans des classes de plus en plus nombreuses pour étudier, cela va participer à relancer cette croissance utopique. Et qu’ils osent encore nous parler de développement durable quand ils ne savent pas se rendre compte qu’ils détruisent le potentiel humain dès le berceau. C’est le Sabotage de la Jeunesse !
A La Réunion, on entend l’orage populaire gronder de plus en plus fort, avec chaque jour de nouvelles écoles de l’île qui s’organisent pour manifester leur indignation face à un système qui devient de plus en plus élitiste, de plus en plus tôt. A Saint-Denis, aux Avirons, à Saint-Leu, à Sainte Suzanne etc... Les parents, enseignants, personnels participent à la dénonciation de ce fonctionnement qui sélectionne par l’argent.
Si hier on pouvait prendre l’ascenseur social grâce à la commande « Études », aujourd’hui même les escaliers de secours sont devenus glissants.


Not a li !
Le Festival International du Film des Droits de l’Homme se poursuit jusqu’au 7 Septembre. Retrouvez toutes les informations sur le site :
www.alliance-cine.org/la-reunion/


Niar Trouve !
Remerciements à toutes et tous ceux qui ont participé à l’élaboration de ce journal, merci à nos lecteurs et lectrices !

Retrouvez-nous sur FB « L’Az Do Fèr », sur le blog www.noulekapab.com!

RDV Vendredi prochain pour le journal et tous les mercredis à 17h30 sur KOI !


Kanalreunion.com