Nou lé Kapab

« Elle va tomber elle va tomber l’éducation de Pinochet ! » (« Va a caer, Va a caer, la éducaciòn de Pinochet ! »)

Manifestation des jeunes au Chili :

Témoignages.re / 16 septembre 2011

Ce n’est sans doute pas l’hiver austral qui donne froid aux yeux des jeunes chiliens. En effet, depuis le mois de juin, lycéens, étudiants, le monde de l’éducation, ainsi que l’ensemble de la population sont au rendez-vous pour tenter (encore une fois) de refermer les plaies causées par la réforme de l’université de 1980 d’Augusto Pinochet.

Il n’y a pas si longtemps de cela, la jeunesse chilienne s’était déjà mobilisée pour en finir avec cette politique néo-libérale qui vend l’éducation comme un produit du marché. En 2006, la jeunesse avait mené ce qu’on a appelé « La révolte des pingouins ». À cette occasion, elle avait déjà fait preuve d’une grande maturité et vigueur pour défendre ses idéaux. Et pourtant, malgré le sérieux et l’urgence de leurs revendications, le mouvement s’est heurté au mur d’insonorisation du palais des monarques.

Le gouvernement a su déplier la grande nappe, déployer la plus belle poudre aux yeux sans ouvrir leurs écoutilles. Car après des mois et des mois de mobilisations et négociations avec le gouvernement de Michelle BACHELET, ce ne sont que des gadgets qui ont été proposés. La déception de la jeunesse fut grande, elle qui voulait apporter des améliorations de fond, et non recevoir une hypocrite charité du pouvoir.

Mais de cette déception est née une véritable conviction, aujourd’hui plus que jamais, les acteurs du mouvement sont soutenus par près de 80% de la population selon les sondages. La population chilienne est convaincue que l’éducation est le premier facteur d’émancipation, et elle a déjà prouvé qu’elle ne renoncera pas, qu’importe le temps qu’il faudra.

L’avenir de la jeunesse au creux du poing d’une jeune révolutionnaire

La jeunesse, ô combien dans l’ère du temps, est représentée par celle que les médias traditionnels surnomment vulgairement « la Che Guevara sexy ». Il s’agit de Camilla Vallejo militante des jeunesses communistes chiliennes et présidente de la Fédération des étudiants de l’université du Chili. Cette jeune femme de 23 ans, à la tête du mouvement, montre que le Chili a vocation à bouleverser les codes sans oublier son histoire. Ils interpellent le gouvernement conservateur de Sebastian Piñera, le milliardaire élu en 2010, pour en finir avec l’hypocrisie de l’excuse de la crise économique.

Aujourd’hui le Chili ne consacre que 4.4% de son PIB contre les 7% prescrit par l’UNESCO, alors que le pays connaît une croissance économique certaine (9.1% au premier semestre de cette année).
Si la mobilisation du mardi 9 août a marqué un record de participation à travers tout le pays (jusqu’à environ 100.000 personnes à Santiago), les manifestants ont également repris une tranche de violences policières, preuve que le pays vit bien dans une illusion démocratique douloureuse à tous les niveaux...!


Not a li… L’azenda de Renard

Sauvons les banques, à la rescousse des marchés financiers ! Mais qui viendra à votre secours ? Fol pa Renard lé là ! Oubliez cette pluie de chiffres, le temps d’un instant et orientez vos efforts vers LA chose primordiale : l’ouverture d’esprit ! Pour cela rien de tel qu’une petite sortie, pour s’amuser, rencontrer et surtout partager.

Vendredi :

Beauté et volupté seront les maitres mots. Le Balcon de Saint-Gilles vous invite à sa soirée So Glam dès 20h30. Quoi de mieux que de prendre un verre ou son repas sur une musique relaxante concoctée par Mister A ? Vous pourrez ensuite vous déchainer sur le dancefloor sur un set Tech–House de Nayah.
Renseignements au 0262 25 15 81

Samedi :
Je vous parlais de partage ? Exact !
Ce sera le thème de l’ouverture du resto/bar LA KAZ à Bois de Nèfles–Piton Saint Leu. La musique traverse le temps, c’est ce que vous montrera BASTER, TIKOK VELLAYE, LORYZINE ET BASS KULTURE SOUND SYSTEM. Un patrimoine sera préservé et sublimé par de talentueux graffeurs et bodypainters dès 18h. Tolérance, culture et métissage, bien joué LA KAZ. Ah, j’oubliais, c’est GRATUIT !
Renseignements au 0262 172 513

Envie de sensations fortes ?
Kaf Malbar va bombarder la salle des fêtes de Saint-André, pour la soirée URBAN ADRENALINE. La culture urbaine vous sera injectée par les Djs de l’île les plus chauds. Aventure et fortes émotions sont au programme, alors fonce !
PAF : 10€ en prévente/13€ sur place. Contact : 0692 200 535

Gardez les yeux et l’esprit ouvert !


Nou ar trouve !

Remerciements à toutes et tous ceux qui ont participé à l’élaboration de ce journal, Elody M., Emeline V., Gilles L., Stéphane M., Béatrice L. Robin N., Renan S..
Merci à nos lecteurs et lectrices !
Retrouvez-nous sur FB « L’Az Do Fèr », sur le blog www.noulekapab.com! RDV Vendredi prochain !
contact@noulekapab.com


Kanalreunion.com