Nou lé Kapab

La Réunion au Festival mondial de la Jeunesse

Il y a un an :

Témoignages.re / 23 décembre 2011

Il y a un an, une délégation de jeunes Réunionnais, issus des syndicats, associations et partis politiques, sous l’impulsion de l’AJFER, se sont rendus à Pretoria, afin d’assister au Festival mondial de la jeunesse et des étudiants.

Cet évènement international organisé par la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique, en collaboration avec l’Union internationale des étudiants depuis 1947, a réuni des milliers de jeunes venus de 126 pays.

Comprendre le monde pour mieux le défendre

« La jeunesse a toujours été une force vitale dans le développement des sociétés. Avec une créativité naturelle, une volonté de changement, de transformation et de force, ainsi que la lutte de la jeunesse pour la liberté, la paix et la transformation sociale, pour le droit à l’éducation, à l’emploi, aux droits démocratiques et la paix, elle a toujours eu un rôle significatif dans la lutte générale pour un monde juste et de paix ».

C’est dans cette optique que douze jeunes se sont confrontés aux problèmes de ce monde. Entre impérialisme, colonialisme et atteinte aux droits de l’Homme, les soubassements de la politique internationale auront été révélés aux jeunes Réunionnais. A travers plusieurs échanges et rencontres avec les délégations, notamment cubaine, palestinienne, israélienne, américaine, irlandaise, sahraouie ou française, chacun a pris conscience des luttes menées depuis des années.

Lieu de rencontre des cultures et d’échanges d’idées, le Festival mondial de la jeunesse a montré toute la motivation des jeunes pour changer le monde. A cette occasion, les Réunionnais ont pu comprendre comment les mouvements progressistes luttent, se rebellent et analysent le monde qui les entoure. Un mot d’ordre est revenu dans la bouche de chaque participant : « Tous ensemble » pour en finir avec un système à bout de souffle qui produit des injustices et alimente la haine.

Apprendre des autres pour servir La Réunion

Les luttes passées et actuelles sont aussi les nôtres, de la défense des droits du peuple palestinien à avoir un territoire à lutte contre l’impérialisme américain dans le monde, tous ces combats sont des raisons en plus d’œuvrer « Pour un monde de paix, de solidarité et de transformation sociale, Vaincre l’impérialisme » (mot d’ordre du 17ème FMJE). Faire preuve de solidarité envers les peuples opprimés est une cause, œuvrer pour le développement de La Réunion en est une autre, et l’un comme l’autre, la jeunesse a sa place.

Comme l’a expliqué Gilles Leperlier, président de l’AJFER, initiateur du séjour en Afrique du Sud, « Nous sommes à un tournant de l’Histoire et l’avenir nous appartient à tous. La société dont nous héritons est le fruit des luttes de nos prédécesseurs (…). Ils ont eu cette envie de prendre leur destin en main. Aujourd’hui, c’est à notre tour. Beaucoup de choses au quotidien nous sidèrent, nous révoltent, chacun à son niveau : ne soyons pas résignés et battons-nous. La gravité de la situation et l’ampleur du défi nécessitent plus que jamais de faire jouer la solidarité, c’est tous ensemble que nous pourrons aller de l’avant, d’autant que nous sommes toutes et tous concernés. Il en va désormais de notre responsabilité. Nou, jeune, nou lé kapab dan nout péi ! ».


Kanalreunion.com