Nou lé Kapab

Un plan de rigueur plus rigoureux pour certains !

Nouvelles mesures d’austérité :

Témoignages.re / 9 septembre 2011

Le 30 août dernier, "Le Monde" titrait : "Le niveau de vie des ménages les plus modestes baisse, celui des plus aisés augmente.". Le plan de rigueur annoncé par François Fillon ne risque pas d’inverser la tendance.

Depuis plusieurs semaines, une chaîne de télévision, proche de l’UMP, n’a de cesse de souligner les 200 millions d’euros que l’État a consenti à demander aux plus riches. Il est vrai que le Premier Ministre a effectivement annoncé une taxation exceptionnelle de 3% des revenus de plus de 500.000 euros. Mais cela ne doit pas nous faire oublier que cette « taxation exceptionnelle » vient timidement tenter de compenser les 4 milliards d’euros faits en cadeau aux plus riches lors du fameux "bouclier fiscal".

De ce fait, il manque encore 3,8 milliards d’euros avant de revenir à une balance équilibrée. Les plus riches vont perdre 200 millions d’euros alors qu’ils en ont déjà reçus 4 milliards !

A côté de ces tractations entre le gouvernement UMP et les plus riches, il n’est pas question d’oublier les ménages les plus modestes. Se gardant bien de prendre le risque de réveiller les masses, le gouvernement s’attaque à des intermédiaires. Parmi eux, les mutuelles. Et c’est reparti pour une petite taxe aux mutuelles qui vont être contraint d’augmenter le montant des cotisations à la complémentaire santé et ce sera qui les méchants ? Les mutuelles, bien sûr !

Quoiqu’il en soit ce sera encore et toujours les populations qui en paieront le prix fort, parce que face aux taxes, les salaires n’augmentent pas. En matière de santé, le nombre de personnes renonçant à des soins pour des raisons financières augmentera encore un peu plus ! Au diable l’article 25 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme !


Kanalreunion.com