Nou lé Kapab

Un prêtre charismatique

Décès du Père René PAYET :

Témoignages.re / 16 septembre 2011

René Payet, est décédé la semaine dernière à l’âge de 88 ans. Ce prêtre réunionnais a considérablement marqué l’histoire politique et religieuse du département. C’était un homme "d’action et de vérité" qui avait une force et un charisme incommensurable.

Il fut un combattant, un homme audacieux. Jamais, il n’a hésité à contrarier sa hiérarchie au sein de l’Église pour parvenir à accomplir ce qu’il pensait être le mieux pour son prochain. Pour ses obsèques, il avait rédigé quelques mots en appelant les générations futures à continuer « la lutte », une lutte qui vise à abolir l’asservissement de l’homme. Le Père René, profond humaniste, ne s’est jamais laissé censurer, bien au contraire, il plaidait publiquement pour des idées qui lui étaient chères.

« Poursuivre la lutte qui vise à abolir l’asservissement des peuples »

Le Père René restera indéniablement dans la mémoire des créoles. Cet homme a vécu sa foi en se mettant au service des plus nécessiteux. Son comportement avec tout un chacun, son ouverture d’esprit et sa capacité à partager ses idées sont tant de qualités qui continuent à marquer l’ensemble des personnes qui ont eu la chance de le rencontrer. Sa foi en l’Église, René Payet a souhaité la vivre mais également la partager. C’est dans cette optique qu’il a milité politiquement, il souhaitait défendre des valeurs humanistes qui affirment l’homme comme étant libre de ses choix.

« Ne faites rien pour paraître, faites pour être »

René Payet fut également un prêtre hors du commun qui a connu l’Église pendant l’époque coloniale. Il a vécu la départementalisation de 1946 et a vu l’espoir des créoles pour un avenir plus digne. Au fil des années, ses choix l’ont amené du côté de ceux qui luttent pour renouveler l’Église et la rendre plus proche du peuple. Le Père René n’était en rien contradictoire dans ses engagements ; sa foi et son militantisme politique étaient pour lui des engagements inséparables. L’abbé René disait souvent que "la foi est la ligne idéologique alors que le militantisme est l’outil qui doit servir l’idéologie". Par ces quelques mots, celui qui nous a quittés a laissé une leçon de catéchisme à l’ensemble des responsables politiques et religieux : "Ne faites rien pour paraitre, faites tout pour être".



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Voila une semaine deja que ce Grand homme de Foi, de Coeur s’en est alle pour son long voyage vers le Pere eternel, vers ce Dieu qu’il a tant Aime et qu’il a fait vivre, fait aimer autour de lui. Tous ceux qui ont partage avec lui des moments forts, ne l’oublieront jamais... Il avait toujours un petit temps ecouter, partager, aider, rassembler... c’est pourquoi il avait cette habitude de s’asseoir en bout de chaise, pret a partir car je dirais qu’il n’avait pas de temps a perdre. Le temps etait precieux pour lui, peur de ne pas arriver a faire ce qui le tenait tant a coeur !! Aujourd’hui il est aupres de Dieu et fier de l’etre. Il a bien dit dans son dernier message " je m’en vais heureux" !
    Un jour en rigolant il m’avait dit : ma la pa peur de mourir, mais mi prefere que le bon Dieu i laisse a mwin vivre le plus lontan possoible car ma na enkor plein choses a faire" ! Je suis certaine que ce jour la Dieu etait a son ecoute car il a pu faire ce qu’il voulait. MERCI et paix a ton ame !

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com