Nou lé Kapab

Un site pas si clair

Nouveau site de la Région Réunion :

Témoignages.re / 6 octobre 2011

A l’occasion du Carrefour de l’Innovation et des Technologies, la Région Réunion a lancé son nouveau site internet. On fait parler de soi comme on peut.

La Région Réunion n’a pas manqué une fois de plus de faire parler d’elle, et cette fois, qui plus est, dans un domaine qu’elle connait bien et qu’elle affectionne particulièrement : la communication.

Un nouveau site donc, prétendu tout beau, tout neuf, et surtout un site qui se veut « plus clair ». C’est sûr qu’en matière de transparence, la Région, elle sait y faire, ou presque. Vérification faite, force est de constater que la Région se jette facilement des fleurs, encore une fois.

Les élus de l’opposition perdus dans un ti coin

Ainsi, « Les élus du Conseil régional » se résument à première vue aux élus de « La Réunion en confiance », avec pour chacun un petit portrait expliquant les fonctions qu’il exerce au Conseil régional. Composé de plusieurs pages, on pourrait s’attendre à trouver sur les autres pages les élus de l’opposition. Mais non, en réalité, c’est sur chacune des trois pages un remake de la majorité régionale.

Mais où sont donc les élus de l’opposition ? Dans le ti coin, à droite. Grosso modo, pour les trouver, il faut vraiment le vouloir ! Et puis, pour continuer sur le foutan, une fois que l’on a trouvé l’ensemble des élus, grande est la surprise de découvrir soit l’absence de photos, soit des photos, pour moins que l’on puisse dire, inappropriées. Ainsi, le conseiller régional Élie Hoarau, aussi député européen, a pour photo le trio Jacqueline Farreyrol, Didier Robert et… Marie-Luce Penchard !

Osons espérer de bonne foi que tout cela n’est que dysfonctionnement momentané suite à la mise en place du nouveau site, mais quand même…

De la question du respect et de la reconnaissance des élus de l’opposition dans cette institution prétendue démocratique, il en a déjà été question à plusieurs reprises, car les dysfonctionnements sont nombreux. Des demandes d’informations écrites qui sont simplement ignorées, des demandes de transparence sur certains dossiers qui ne sont jamais satisfaites, des délais d’envoi de convocations souvent pas respectés, au mépris même de nombreux élus de cette majorité et en premier lieu du président de Région, les exemples ne manquent pas. Ainsi va la démocratie pour l’UMP locale, « cause toujours, tu m’intéresses ».

Une histoire très, très, très sélective de la collectivité

Au-delà d’une charte graphique du site gentiment empruntée à la charte graphique du parti en place, Objectif Réunion UMP n’est rien comparé aux informations propres à l’institution que l’on peut y trouver. Et qu’est-ce que l’on y trouve ? Justement, pas grand-chose, ou, du moins, pas tout.

Un site plus clair, c’est aussi pour la majorité régionale un site où l’on fait abstraction de grandes périodes passées. L’historique de la Région Réunion fourni à travers « les dates clés » se résume aux actes de la décentralisation, avec l’élection du premier président de Région et, bien sûr, en 2010, la création du Conseil régional des Jeunes par Didier Robert. Sinon, il ne s’est rien passé de nouveau, de quoi décourager toutes personnes à étudier l’histoire de cette collectivité.

Au-delà des principes mêmes de ce que devrait être la démocratie ou des questions de respect et de reconnaissance des composantes de notre société, c’est surtout une malhonnêteté sans limites à laquelle se livre la majorité régionale aujourd’hui.


Kanalreunion.com