Nou lé Kapab

Une personne, un mandat, une indemnité

Édito

Témoignages.re / 16 décembre 2011

Ça y est, les élections législatives sont lancées. Plus les jours passent et plus les candidats fleurissent dans les différentes circonscriptions. Comme d’habitude, on ne manque pas de candidats ou de candidates à la candidature, comme d’habitude, on n’entend pas beaucoup parler projet, et comme d’habitude, la guerre des cumulards est déclarée.

Le cumul des mandats électifs figure parmi les critiques les plus fréquemment adressées aux politiques. Avec raison, la population voit dans la course aux mandats l’expression d’un goût pour le pouvoir qui contredit la mission d’intérêt public. Pire : il devient de plus en plus clair que les indemnités d’élus sont elles-mêmes un enjeu de l’activité politique.

Pour l’opinion générale, l’accumulation des mandats correspond à l’accumulation des problèmes. L’image de l’activité politique est de ce fait de plus en plus dégradée. Or, les problèmes deviennent de plus en plus difficiles à résoudre et requièrent du temps pour l’étude, la réflexion et le suivi des dossiers.

Y aurait-il eu cumul des mandats s’il n’y avait pas cumul des indemnités ? La relation à l’argent empoisonne notre démocratie qui, de ce fait, n’est plus au service du bien commun, mais au service de l’intérêt personnel.


Les chiffres de la semaine

815 millions
En 2010, 815 millions de cigarettes ont été mises à la vente sur le marché réunionnais, la majorité étant produite localement (84%). Les ventes de cigarettes sont quasiment stables par rapport à 2009 malgré deux augmentations de prix à un an d’intervalle.

6 millions 500.000
C’est le nombre de litres d’alcool pur mis à la consommation en 2010, selon l’Observatoire régional de la santé à La Réunion. Soit une augmentation de 5% par rapport à l’année précédente, alors que la tendance est à la stagnation en France métropolitaine.

250
C’est le nombre de Réunionnais qui meurent chaque année d’une des trois pathologies liées à l’alcool. La Réunion est la deuxième région de France où le taux de mortalité avant 65 ans par alcoolisme est le plus élevé.




Un message, un commentaire ?



Messages






  • "Fais ce que je dis mais pas ce que je fais" c’est un peu ça le message ?!!!!
    Dans le témoignage du 16 j’ai lu une mauvaise plaisanterie (j’espère). C’est à l’occasion du 7ème congrès que l’ensemble du partie a réaffirmé leur principe d’une personne = un mandat. Mais cette théorie ne s’applique pas à tout le monde apparemment. Exemple : Pierre Verges est conseiller général et pourtant il se présente à un deuxième mandat (député de la 1ère circonscription). On a bien des Maires communistes qui sont conseillers généraux (si je ne suis pas trop idiot ça veut bien dire ce que ça veut dire). Ils cumulent bien 2 mandats. Alors, a qui s’adresse ce nouveau slogan ?

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com