Les sports

Coup de projecteur sur le volley réunionnais

Premier match de Ligue Mondiale à La Réunion

Témoignages.re / 21 juin 2010

La rencontre France-Chine, les 18 et 19 juin 2010, est une première à La Réunion. Lucie Bawedin, présidente de la Ligue réunionnaise de volley-ball, a été félicitée pour l’organisation de cette étape de la Ligue mondiale, notamment par les présidents des Ligues nationale, européenne et internationale de volley-ball, qui s’étaient réunis à la Villa du Département, à Saint-Denis, jeudi 17 juin 2010. La compétition internationale permet aussi de mettre en lumière le volley-ball réunionnais.

« L’idée d’organiser une étape de la Ligue mondiale à La Réunion est née de ce nouveau comité directeur », explique Lucie Bawedin, et ajoute que « la valorisation des DOM-TOM est une priorité pour Serge Deloutre, arrivé en 2008 à la présidence de la Fédération française de volley-ball ». Dans cette optique, elle est nommée à la tête de la ligue réunionnaise et chargée de mission DOM-TOM au bureau fédéral.
Concernant la candidature de La Réunion pour l’organisation 3 ans auparavant, « il y avait des réticences par rapport à l’équipement pour retransmettre le match en direct », confie Lucie Bawedin, « les entraîneurs craignaient aussi la fatigue des déplacements ».
Lucie Bawedin se réjouit de cet événement dont l’objectif est aussi de « dynamiser le volley-ball dans la zone Océan Indien ». La ligue réunionnaise rassemble « 26 clubs et 1.800 licenciés », indique-t-elle. Interrogée sur le niveau réunionnais comparé aux ligues métropolitaines, la présidente répond : « Nous n’avons pas à rougir ».
« Nos équipes championnes disputent les finalités des championnats de Nationale 2, et nos équipes vice-championnes les finalités de Nationale 3 », explique-elle. « Nous n’avons pas encore d’équipe professionnelle, mais quelques-uns de nos joueurs le sont, comme Myriam Kloster ou Jean-Stéphane Tolar, tous deux en équipe de France ».
Au niveau de la formation, La Réunion abrite un centre régional d’entraînement des benjamins aux cadets, « qui permet à nos jeunes de participer aux sélections interrégionales et nationales », précise Lucie Bawedin. Elle souligne que « La Réunion compte aussi des formations de cadres et d’arbitres ».
« Valoriser le volley-ball féminin »
est l’un des objectifs auxquels tient particulièrement la responsable de la fédération locale. Elle partage les propos du président de la Fédération européenne de volley-ball, André Meyer, qui a lancé : « Pourquoi pas une finale européenne féminine à La Réunion ? ». Chiche !


Kanalreunion.com