Les sports

Des Sud-Africains satisfaits

Après l’ouverture du la Coupe du monde de football dans leur pays

Témoignages.re / 14 juin 2010

Les Sud-Africains ont salué dans l’ensemble la prestation de leur équipe en match d’ouverture de la Coupe du monde de football face à celle du Mexique.

Les Bafana Bafana ont cru longtemps tenir la victoire après avoir ouvert le score par Tshabalala avant de se faire rejoindre au score sur un but de Marquez. Ce résultat suscite des réactions en Afrique du Sud.
« Nous sommes contents de la prestation de notre équipe face à l’un des favoris du groupe. Le Mexique c’est une grande équipe expérimentée. Et les joueurs ont fait montre de grands talents », a expliqué Thbile, un journaliste.
Tout comme lui, certains supporters pensent que cette performance réalisée dans ce match d’ouverture où, les Bafana Bafana avaient la pression devant leur public, est un bon signe.
« Nous pensons que notre équipe peut réaliser de bonnes choses dans ce tournoi. Nous sommes sur la bonne voie, surtout avec la prestation que les joueurs ont produite, ils peuvent faire mieux au fil des rencontres », ajoute Mbeki Zahna, un supporteur.
Les nombreux supporteurs qui ont effectué le déplacement du stade Soccer City croient aux chances de leur sélection d’accéder au deuxième tour.


Al-Jazeera brouillée

La chaîne d’informations et de télévision internationale Al-Jazeera a affirmé que sa couverture du match d’ouverture de la coupe du monde 2010 avait été sabotée.
La chaîne Al-Jazeera Sports, qui détient les droits exclusifs de retransmission dans les pays arabes, prétend qu’elle avait été brouillée au niveau des satellites Nilesat et Arabsat.
Dans la capitale saoudienne, Riyadh, des amateurs de football ont été choqués par ces interruptions qui les ont empêchés de suivre une bonne partie de la première mi-temps du match qui opposait l’Afrique du Sud au Mexique.
« La chaîne cherche à identifier et à poursuivre ceux qui sont responsables de ces actes de piraterie », a indiqué le directeur général, Nasser bin Ghanem al-Kholeifi, qui s’était excusé auprès des spectateurs sevrés de ce match.
Par ailleurs, la compagnie de satellite égyptienne, Nilesat, qui menait des enquêtes sur la source du brouillage, a insisté sur le fait que l’incident « viole toutes les lois et normes internationales ».


Kanalreunion.com