Les sports

Diagonale des Fous : Antoine Guillon s’envole vers la victoire

Grand Raid de La Réunion

Témoignages.re / 23 octobre 2015

Après être passé en tête au Maïdo, Antoine Guillon se rapproche du but. Il est arrivé en bas de la descente à Sans-Souci, les plus grosses difficultés du Grand Raid de La Réunion sont derrière, et il compte plus d’une demi-heure d’avance. Chez les femmes, Picas Nuria escalade le Maïdo. Elle est toujours dans les 20 premiers, avec près d’une demi-heure d’avance sur sa plus proche poursuivante.

JPEG - 58.5 ko
Antoine Guillon à Cilaos.

La montée du Maïdo a confirmé l’avance d’Antoine Guillon dans l’édition 2015 de la Diagonale des Fous. Il a réussi à maintenir son écart sur Iker Karrera dans la montée la plus redoutée du Grand Raid : 34 minutes. Derrière le leader du team Waa et celui du team Salomon, le classement a bien bougé. Sébastien Camus du team Garmin a basculé en troisième position, à 38 minutes. Il a dépassé le Réunionnais Freddy Thévenin. Passé en tête à Cilaos, Freddy Thévenin a été doublé par Antoine Guillon dans la montée du col du Taïbit. Resté pendant une bonne partie de la traversée de Mafate à quelques minutes derrière le leader, le Réunionnais a marqué le pas depuis le passage entre Grand-Place et Roche-Plate.

Pour les féminines, Picas Nuria est dans les pentes du Maïdo. Elle comptait en bas de la difficulté 26 minutes d’avance sur Emilie Lecomte, 30 minutes sur Andrea Huser et 41 minutes sur Nathalie Mauclair, la championne du monde.

S’il l’emportait ce soir à Saint-Denis, Antoine Guillon pourrait même faire coup double, en devenant le vainqueur final de l’Ultra-trail world tour. Il est aujourd’hui second au général, mais le premier, Gediminas Grinius, est au-delà de la 13e place à Maïdo.


Kanalreunion.com