Les sports

Excelsior 1 - Quimper 0 : les Tangos qualifiés

7ème tour de la coupe de France de football

Témoignages.re / 23 novembre 2009

Explosion de joie au stade Michel Volnay de Saint-Pierre où l’Excelsior de Saint-Joseph a gagné son billet pour le 8ème tour de la coupe de France de football. Les Tangos ont battu le Quimper FC par 1 à 0. Djardji Naddhoime a ouvert le score pour l’Excelsior contre Quimper à la 73ème minute du match. La première mi-temps du match s’était terminée sur le score vierge de 0 à 0. Les Tangos joueront leur prochain match de coupe en France.

Avec une demie douzaine d’occasions ratées depuis le début de la seconde mi-temps, les Saint-Joséphois avaient pris l’ascendant sur leurs adversaires bretons. Revigorés par leur passage au vestiaire, les Tangos étaient en effet revenus sur le terrain, gonflés à bloc. Ils multipliaient les occasions de buts sans arriver à concrétiser mais donnant du fil à retordre à la défense quimpéroise. L’équipe de Quimper tentait bien de revenir dans le jeu, qu’elle avait assez largement dominé en première mi-temps. En vain.
Le but est arrivé alors que fatiguées les deux équipes semblaient se diriger vers les prolongations.

Les Saint-Joséphois ont donc gagné donc leur billet pour les 32ème de finale de la coupe de France. Ils iront disputer leur match en France à la mi-décembre. Ils ont ainsi assuré l’essentiel après avoir eu beaucoup de mal à entrer dans le jeu en première mi-temps, se faisant largement dominer par les Bretons en début de partie. Incapables d’imposer leur jeu, ils subissaient la loi des Quimpérois, la plupart du temps sans même arriver à entrer dans leur moitié de terrain.

Très sûr de lui, le jeune gardien de l’Excelsior, avait alors permis à son camp de se dégager à plusieurs reprises. Le temps de laisser passer l’orage. L’Excelsior avait commencé à mieux se sentir à partir de la 18ème minute lorsque servi par Olivier Kasso, Blanchard Dogbo a failli ouvrir la marque quasiment contre le cours du jeu. Le même Kasso a récidivé à la 21ème minute cette fois en tirant directement mais sans plus de succès.

Ces deux occasions donnaient un coup de fouet aux Tangos qui parvenaient à équilibrer la rencontre. La deuxième mi-temps tournait ensuite en leur faveur les envoyant directement au prochain tour de la coupe de France.

Texte et photos Imaz Press Réunion


Kanalreunion.com