Les sports

Grand Raid : le Maïdo juge de paix

Antoine Guillon en tête de la Diagonale des Fous

Témoignages.re / 23 octobre 2015

Souvent placé mais jamais vainqueur, Antoine Guillon serait-il en passe d’arriver le premier ce soir de la Diagonale des Fous 2015. Il est le premier à gravir les pentes de la redoutable montée du Maïdo. Le Réunionnais Freddy Thévenin marque le pas, il est maintenant à plus d’une demi-heure au pied du Maïdo, en 3e position derrière Iker Karrera. Chez les féminines, Nuria Picas a pris le large dans le col des Boeufs, elle a plus de 20 minutes d’avance sur Emilie Lecomte et traverse actuellement Mafate

JPEG - 58.5 ko
Antoine Guillon à Cilaos.

Pour sortir du cirque de Mafate, les participants à la Diagonale des Fous doivent franchir le Maïdo. Cette montée est un kilomètre vertical après plus de 100 kilomètres de course sur les sentiers escarpés du volcan, du Piton des Neiges et de Mafate. En six kilomètres, il faut avaler 1000 mètres de dénivelé positif, soit une pente moyenne de près de 20%. Pour les premiers, l’escalade est au moment le plus chaud de la journée.

Antoine Guillon continue la course en tête et commence à gravir Maïdo. Il a pris quelques minutes d’avance au Réunionnais Freddy Thévenin dans la sortie du cirque de Cilaos, lors de l’escalade du col du Taïbit. Puis il a creusé l’écart dans le cirque de Mafate, entre Grand-Place et Roche-Plate. Pointé en tête à Cilaos, le Réunionnais perd du terrain toujours l’athlète du team Waa, il a décroché brutalement entre les deux derniers postes du cirque de Mafate. Il était pointé avec 34 minutes de retard à Roche Plate, au pied du Maïdo, en recul en 3e position juste derrière Iker Karrera, second avec 32 minutes de retard sur Antoine Guillon. Souvent sur le podium mais jamais encore titré sur la Diagonale des Fous, Antoine Guillon est dans le juge de paix du Maïdo. Il pourrait même rafler le classement général de l’Ultra-trail World tour en cas de circonstances favorables.

Chez les féminines, les écarts se sont creusés. Picas Nuria était 19e à Grand-Place au classement toute catégorie. Elle a près d’une demi-heure d’avance sur Emilie Lecomte, ancienne double vainqueur. Longtemps troisième, Nathalie Mauclair a reculé à la 4e place à Grand-Place, dépassée par Andrea Huser. La championne du monde de trail 2015 compte plus de demi-heure de retard sur Picas Nuria, mais il reste encore le Maïdo et plus de 60 kilomètres de course.


Kanalreunion.com