Les sports

Kilian Jornet remporte la 20e édition du Grand Raid

Jamais la Diagonale des fous n’avait été aussi dure

Témoignages.re / 20 octobre 2012

Peu après 0h30 ce samedi 20 octobre 2012, Killian Jornet est arrivé au stade de la Redoute au terme d’une grande traversée de La Réunion d’une difficulté inégalée. Il a mis plus de 24 heures à rejoindre Saint-Philippe à Saint-Denis en passant par le Piton de la Fournaise, le Piton des Neiges, les cirques de Cilaos, Salazie et Mafate avec comme nouveauté cette année Maïdo. Le temps de course du vainqueur dépasse 26 heures. Retour sur le film de la course, sur les plus beaux sentiers de notre île, au cœur du Parc national. Tout a commencé jeudi à 22 heures.

Textes et photos Imaz Press Réunion

JPEG - 58.5 ko
(photos Imaz Press Runion)

Jeudi 18 octobre : le départ et la forêt de Mare Longue

• C’est à 22 heures ce jeudi que 2 795 fous et folles se sont lancés à l’assaut des sentiers de La Réunion. Partis de Saint-Philippe, ils ont pour objectif de rejoindre le stade de la Redoute à Saint-Denis avant le dimanche 21 octobre à 16 heures. Entre temps, ils auront couru ou marché pendant 170 km le long d’une diagonale qui traverse La Réunion du Sud au Nord, en franchissant les cirques et en escaladant 10 000 mètres de dénivelé positif. Les premiers concurrents sont attendus à l’arrivée dès ce vendredi soir, 22 heures.

JPEG - 65.3 ko

Rappelons que pour le 20e anniversaire du Grand Raid, c’est un parcours long de 170 km qui attend les coureurs. Après avoir quitté Cap Méchant, ils passeront notamment par le volcan, Cilaos, le col du Taïbit, Mafate, le Maïdo, le Colorado, avant de rejoindre Saint-Denis et le stade de la Redoute où se fera l’arrivée.

Au cours de ce parcours, les fous et folles devront notamment absorber cinq crêtes avoisinant les 2 000 mètres d’altitude. Le point culminant de la course est à 2 411 mètres.

• À 22 heures 49 c’est pourtant le Français Michel Lanne qui a été le premier à pointer à Mare Longue, première étape de la Diagonale des Fous. Il s’est ensuite fait doubler. Le premier Réunionnais pointait alors en cinquième pour le moment, il s’agissait de Freddy Thévenin. Inattendu.

• À 23 heures 12 ce jeudi 18 octobre, soit un peu plus d’une heure après le départ du Grand Raid 2012, l’Espagnol Killian Jornet, vainqueur en 2010, était déjà en tête de la course. Il devançait son compatriote Iker Karrera.

Vendredi 19 octobre : des pentes du volcan à Saint-Denis

• À 1 heure 57 Iker Karrera, Killian Jornet et Michel Lanne ont pointé en tête au volcan. Les deux Espagnols parvenus à légèrement distancer le Français qui a pointé à 2 heures 03. Le premier Réunionnais, Freddy Thèvenin, avait 19 minutes de retard sur le duo de tête. Émilie Lecomte a pointé en tête du classement féminin. Victime de problèmes respiratoires, le Réunionnais Richard Técher a abandonné la course.

• À 3 heures 55. Iker Karrera, Killian Jornet et Michel Lanne ont pointé ensemble à Mare à Boue ce vendredi. Arnaud Lejeune et Freddy Thevenin, premier Réunionnais, ont été enregistrés 25 minutes plus tard. Chez les féminines, Émilie Lecomte est toujours en tête. Elle a pointé à 4 heures au Piton Textor, suivie à 14 minutes par Karine Herry.

• À 6 heures, les Espagnols Iker Karrera et Killian Jornet ont pointé ensemble au gîte du Piton des Neiges. Le Français Michel Lanne complète le trio de tête, il a effectué son pointage à 6h09. Derrière, Freddy Thévenin, premier Réunionnais, s’est emparé de la 4e place, il a pointé à 6h33. Trois minutes plus tard, Arnaud Lejeune arrivait à son tour au gîte du Piton des Neiges. On dénombre par ailleurs une trentaine d’abandons, dont ceux de Richeville Esparon (vainqueur en 2003 et 2004), Didier Mussard (3e en 2011) et Vincent Delebarre (vainqueur en 2006).

• À 6 heures 55 Killian Jornet et Iker Karrera continuent leur duo en tête du Grand raid. Les deux Espagnols ont franchi ensemble le point de contrôle de Cilaos. Ils ont décroché le Français Michel Lanne qui a pointé 15 minutes plus tard. Depiuis le gîte du Piton des Neiges Freddy Thevenin, le premier Réunionnais, s’est hissé à la quatrième place. Il est arrivé à Cilaos avec 40 minutes de retard sur le duo de tête. Chez les féminines, Émilie Lecomte est toujours en tête devant Karine Herry et Nerea Martinez Urruzola. Une trentaine de grands raideurs ont déjà abandonné la course.

JPEG - 58.5 ko

• À 8 heures, le duo espagnol Killian Jornet et Iker Karrera est arrivé au pied du col du Taïbit. Ils sont poursuivis par le Français Michel Lanne et le Réunionnais Freddy Thévenin. Chez les féminines, Émilie Lecomte est toujours en tête, mais Karine Herry a commencé à rattraper son retard. 16 minutes séparaient les deux concurrentes au pointage du gîte du Piton des Neiges.

• À 9 heures 16 l’Espagnol Iker Karrera a pointé à Marla dans le cirque de Mafate. Son compatriote Killian Jornet a fait la même chose deux minutes plus tard. Les deux concurrents qui font la course en tête depuis le début, ont pris le temps de se ravitailler avant de partir à l’assaut du cirque de Mafate. Le troisième, le Français Michel Lanne, et le quatrième le Réunionnais Freddy Thevenin, n’ont pas encore pointé à Marla. Chez les féminines, Émile Lecomte est toujours en tête à Cilaos à 8 heures 57. Elle continue d’être poursuivie par Karine Herry qui a une quinzaine de minutes de retard.

• À 10 heures 38 ce vendredi 19 octobre 2012, les deux Espagnols se sont rapidement ravitaillés avant de repartir pour la descente vers l’îlet à Bourse. Le Français Michel Lanne et le Réunionnais Freddy Thévenin, étaient alors respectivement 3e et 4e au classement. Pour sa part, Émilie Lecomte a attaqué la montée vers le sommet de Taïbit à 10 heures 19. Karine Herry est toujours derrière elle. Victimes de blessures, de fatigue et du froid (l’invité inattendu du raid) plusieurs dizaines de grands raideurs ont déjà abandonné la course.

• À 11 heures 55 et à 12 heures 25 à Grand Place les Bas les deux Espagnols ont pointé devant Michel Lanne qui rétrogradait de la 3e à la 4e place et a qui était dépassé par Sébastien Buffard à Grand Place les Bas.

• À 14 heures 42, Killian Jornet et Iker Karrera ont pointé ensemble à Roche Plate (Mafate). Mais le vainqueur de l’édition 2010 est reparti seul. Iker Karrera, fatigué, avait du mal à s’alimenter et s’est arrêté un long moment pour reprendre des forces. L’Espagnol est reparti à 15h35, mais s’est fait distancer par son compatriote. Michel Lanne, qui a longtemps occupé la troisième place, a lui rendu son dossard à Marla. Rappelons que le Réunionnais Freddy Thevenin, 4e dès le départ de la compétition a dû abandonner au sentier Scout (Mafate) à la suite d’une blessure au genou. Le premier Réunionnais est à la 10e place du classement, il s’agit de Mico Clain. La première féminine, Émilie Lecomte, a pointé à Grand Place les Bas à 15h44. Elle est toujours suivie par Karine Herry. Une centaine de concurrents a déjà abandonné depuis le début de la course et parmi eux se trouve Thierry Chambry (vainqueur du raid en 2007) qui souffre d’une fracture à la rotule.

• Kilian Jornet, désormais seul en tête du Grand Raid, a pointé au Maïdo à 16h06 ce vendredi 19 octobre 2012. Après avoir avalé les 3,2 km et 755 mètres de dénivelé jusq’au sommet du Maïdo Tête Dure en moins d’une heure, la fatigue commence à se lire sur le visage de l’extraterrestre espagnol, mais il compte bien garder sa première place. Son compatriote Iker Karrera, après avoir fait une longue pause à Roche Plate pour reprendre des forces, est reparti à l’assaut des sentiers. Il a récupéré sa deuxième place et a pointé au Maïdo à 16h51. C’est le Français Antoine Guillon qui complète le podium. Son passage au Maïdo a été enregistré à 17h13. Mico Clain, premier Réunionnais au classement, est 8e. Chez les femmes, c’est toujours Émilie Lecomte qui mène la course, suivie par Karine Herry et Nerea Martinez Urruzola.

• Pointage de Sans Souci à Saint-Paul : après 20 heures passées su les sentiers de l’île, Killian Jornet poursuit, seul en tête du Grand Raid, sa route vers le stade de la Redoute. L’Espagnol a pointé à Sans Souci à 18 heures 04. Il entame sa traversée dans la Rivière des Galets jusqu’à La Possession, où des spectateurs l’attendent avec impatience et enthousiasme. Killian Jornet poursuit son bonhomme de chemin tranquillement. Il semble se diriger tout droit vers un deuxième sacre sur la Diagonale des fous. En deuxième position, on retrouve un autre espagnol, Iker Karrera. C’est Antoine Guillon qui complète le podium. À noter que Sébastien Buffard, qui était jusque-là classé 5e, a jeté l’éponge au Maïdo. Du côté des filles, Émilie Lecomte est toujours en tête, elle est la première à avoir pointé à Roche Plate, à 17h58. Le premier Réunionnais, Mico Clain, est toujours 8e au classement.

• À 18h44 ce vendredi 19 octobre 2012 que Killian Jornet, "l’ultra-terrestre" a fait son arrivée à la Rivière des Galets Halte-là. L’Espagnol est visiblement fatigué. Cela fait plus de 20 heures qu’il cavale sur les sentiers de l’île. Près de 200 personnes sont venues l’encourager. Après s’être fait massé et avoir mangé, Killian Jornet est reparti. Il caracole en tête de ce Grand Raid 2012. Il estime qu’il fera son arrivée au stade de la Redoute d’ici 4 à 5 heures. Antoine Guillon et Iker Karrera occupent les 2e et 3e places du classement. Ils ont respectivement pointé à Sans Souci 19h05 et 19h06.

• À 19h43, Kilian Jornet a pointé à Chemin Ratineau. Celui qu’on surnomme l’Ultra-terrestre caracole en tête de ce Grand Raid 2012. Derrière Antoine Guillon a repris la seconde position devant Iker Karrera. Ils ont respectivement pointé à Sans Souci 19h05 et 19h06. À noter que l’Américain Joe Grant a jeté l’éponge au Maïdo. Chez les femmes, c’est toujours Émilie Lecomte qui mène la course, suivie par Nerea Martinez Urruzola et Karine Herry.

• À 20h58, Kilian Jornet a pointé à l’école Évariste de Parny à La Possession. Là, l’"ultra-terrestre" a été accueilli par une haie d’honneur. Visiblement fatigué, il cavale toujours en tête du Grand Raid et fonce maintenant vers la Grande Chaloupe. L’Espagnol doit encore avaler plus de 20 km avant de franchir la ligne d’arrivée au stade de La Redoute à Saint-Denis. Antoine Guillon est en deuxième position. C’est Arnaud Lejeune qui complète le podium. Il devance Iker Karrera, qui se reposait à Sans Souci. Le premier Réunionnais pointe en huitième position pour le moment, il s’agit de Mico Clain. Il est talonné par Thierry Técher. Chez les femmes, Émilie Lecomte mène toujours la course.

• À 22h04, Kilian Jornet a pointé à la Grande Chaloupe, acclamé par les supporters venus en nombre. L’Espagnol est visiblement fatigué. Il lui reste 14 km à parcourir avant de rejoindre le stade de la Redoute à Saint-Denis. Derrière lui, Antoine Guillon et Arnaud Lejeune sont respectivement 2ème et 3ème. Iker Karrera, qui se reposait à Sans Souci, est par ailleurs 5e, derrière Erik Clavery. Le premier Réunionnais pointe en 7e position pour le moment, il s’agit de Mico Clain. Il est talonné par Thierry Técher. Chez les femmes, Émilie Lecomte est toujours en tête.


Kanalreunion.com