Les sports

« L’expression même de la grande amitié sportive qui lie nos îles de l’océan Indien »

Réception de la CJSOI à la Villa du Département

Témoignages.re / 7 août 2010

À l’occasion des Jeux de la Commission de la jeunesse et des sports de l’océan Indien (CJSOI) qui se sont déroulés récemment à La Réunion, Bruno Mamindy-Pajany, vice-président déléguée au Sport en l’absence de Nassimah Dindar, présidente du Conseil général, a invité jeudi soir de cette semaine à la Villa du département (Saint-Denis) : le président de la CJSOI et ministre de la Jeunesse et des Sports des Seychelles, vice-président de la CJSOI et ministre de la Jeunesse et des Sports des Comores, ministre de la Jeunesse et des Sports de Djibouti, le ministre de la Jeunesse et des Sports de Madagascar, ministre de la Jeunesse et des Sports de l’Île Maurice, secrétaire général de la CJSOI, directeur de la DDJS de La Réunion, représentant de la CONFEJES et le président du CROS de La Réunion pour leur dire toute sa fierté « quant à l’organisation pour la première fois sur notre terre réunionnaise » de cette manifestation.

« C’est un grand plaisir pour moi de vous accueillir ce soir à la Villa du
Département. Nassimah Dindar présidente du Conseil général qui, ne peut être des nôtres ce soir, m’a demandé de bien vouloir la représenter, et au nom de tous mes collègues conseillers généraux :
• je veux vous dire toute notre fierté quant à l’organisation pour la
première fois sur notre terre réunionnaise de ces 7èmes Jeux de la
commission de la jeunesse et des sports de l’océan indien.
Je tiens donc à remercier le président de la CJSOI et ses collègues de cette
marque de confiance,
• et je veux vous dire aussi toute la joie qui est la nôtre de réunir à
cette occasion les représentants des différents pays frères de
l’océan Indien représentés par les dirigeants, les techniciens et les
athlètes sans oublier les représentants de la presse et notamment
les jeunes journalistes qui ont couvert remarquablement ces jeux.
Ces Jeux sont l’expression même de la grande amitié sportive qui lie nos îles
de l’océan Indien.
C’est aussi la concrétisation d’une grande aventure humaine engagée
depuis de longues années.
Je dois rappeler à cet égard, que le Conseil général de La Réunion avait été
à l’initiative des premiers Jeux des jeunes de l’océan Indien en 1987.
Ils ont donc, en quelque sorte, précédé ces Jeux de la CJSOI qui ont eu lieu à
Maurice en 1995, aux Seychelles en 1999, à Madagascar en 2001 puis de
nouveau à Maurice en 2006 et aux Seychelles en 2008.
Le mouvement sportif réunionnais avait hâte de recevoir cette manifestation qui fait rimer jeunesse avec liesse grâce au sport.
Dans la confrontation sportive, nos jeunes font aussi l’apprentissage de la
vie.

Ils acquièrent l’esprit de combativité, le sens de la loyauté, et celui du
respect de l’autre. Ils apprennent aussi à aller toujours plus loin, à devenir
plus fort et en définitive, à monter plus haut dans cette course d’obstacles
qui font le quotidien des hommes.
Ce rassemblement est aussi une belle occasion pour nos jeunes de
fraterniser et de nouer des liens amicaux et culturels durables.
C’est d’ailleurs, conscient de ces vertus du sport que le Conseil général a tenu
à être un partenaire privilégié de ces jeux et à apporter sa contribution à son
organisation.
Cet évènement nous conforte dans la nécessité des échanges multilatéraux
et participe donc aux actions de coopération que nous appelons tous de nos
vœux depuis une bonne vingtaine d’années.
Moment privilégié de découvertes et de partage pour la jeunesse de l’océan
Indien, ces Jeux, sont aussi une juste récompense pour nos 140.000 licenciés
et pour les milliers de bénévoles qui œuvrent quotidiennement au sein des
clubs, des ligues, des comités et des différentes instances en faveur du développement et de la promotion du sport, en particulier chez les jeunes.
Au delà des performances, je suis certain que nos jeunes à travers leur
engagement, leur détermination mais aussi leur fair-play seront demain des
ambassadeurs de premier choix pour promouvoir l’image et le rayonnement
de cette zone océan Indien qui nous est chère à tous.
Avant de clore mon propos, je voudrai saluer le partenariat exemplaire qui
a existé entre l’État, la Région et notre collectivité, le Conseil général, dans la
préparation et le financement de ces Jeux.
Enfin, je remercie, le CROS et son président Jean-François Beaulieu, le directeur
de la DDJS, M. Régis Bertogli, Jeannick Moreau, le commissaire de ces Jeux,
et tous les bénévoles qui ont mis “la main à la pâte” comme on dit pour la
réussite de ces 7ème Jeux de la CJSOI.
Vive les 8ème Jeux de la CJSOI en juillet 2012 qui se dérouleront au pied du
Karthala aux Comores et dont nous nous félicitons
 ».


Kanalreunion.com