Les sports

La qualification du Chili à la Coupe du monde 2010

Marcelo Bielsa et la sélection chilienne : un regard rétrospectif -1-

Salim Lamrani / 8 juillet 2017

L’entraîneur argentin a marqué le football chilien en dirigeant la sélection nationale de 2007 à 2011, suscitant l’admiration unanime des supporters. Un article de Salim Lamrani.

JPEG - 66.4 ko
Marcelo Bielsa.

Marcelo Bielsa a occupé pendant près de quatre ans le poste de sélectionneur de l’équipe du Chili, redonnant un souffle nouveau au football national et jetant les bases d’un jeu offensif et généreux augurant des futurs succès. Même s’il n’a remporté aucun titre à la tête de la Roja, il a marqué à jamais les supporters de la patrie de Pablo Neruda, ainsi que le reste de la société chilienne. En effet, l’entraîneur argentin a laissé un héritage bien plus important que la conquête ponctuelle de trophées : il a semé un sentiment de dignité retrouvée.

Le football chilien avant Marcelo Bielsa

Marcelo Bielsa a pris les rênes de la sélection chilienne en août 2007 avec l’objectif de changer les mentalités des joueurs, de les fédérer autour d’un style de jeu et d’obtenir une qualification pour la Coupe du Monde 2010. Le natif de Rosario a trouvé une équipe nationale en piètre état, qui n’avait plus participé à une phase finale de Coupe du monde depuis 1998, ne réussissant pas à se qualifier pour les tournois de Corée du Sud/Japon en 2002 et d’Allemagne en 2006. Au niveau continental, le Chili avait été éliminé dès le premier tour de la Copa América de 2004, terminant dernier du groupe C composé du Brésil, du Paraguay et du Costa Rica, sans aucune victoire à la clé. Lors de l’édition de 2007, le Chili s’était qualifié au second tour en finissant meilleur troisième mais subissait une sévère défaite 6-1 face au Brésil. Le football chilien traversait une crise profonde et la tâche s’annonçait pour le moins ardue pour le technicien argentin [1].

Matchs amicaux

Le premier match dirigé par Marcelo Bielsa a eu lieu le 7 septembre 2007 à Santiago contre la Suisse et s’est soldé par une défaite 2-1 [2]. A cette occasion, le technicien argentin a largement renouvelé l’effectif en intégrant sept nouveaux titulaires après le dernier match perdu contre le Brésil deux mois plus tôt. Ainsi, Cristián Alvarez, Miguel Riffo, Arturo Vidal, Mauricio Isla, Matías Fernández, Alexis Sánchez et Eduardo Rubio intégrèrent le onze titulaire et ont rejoint Claudio Bravo, Ismael Fuentes, Manuel Iturra et Humberto Suazo, rescapés de la Copa América 2007. Ce match a marqué les débuts du jeune Alexis Sánchez qui a inscrit son premier but, et qui est devenu dix ans plus tard le meilleur buteur de la sélection chilienne de l’histoire.

Quatre jours plus tard, le 11 septembre 2007, le Chili a signé sa première victoire en battant l’Autriche 2-0 à l’extérieur [3]. Au total, entre septembre 2007 et janvier 2001, sous la direction du technicien argentin, le Chili jouera 27 matchs amicaux pour un bilan de 16 victoires, 4 matchs nuls et 7 défaites, marquant 32 buts et en encaissant 15.

La Coupe du monde 2010

L’ambition de Marcelo Bielsa était de redonner confiance au football national et d’obtenir la qualification pour la Coupe du monde 2010 après douze ans d’absence. Le deuxième objectif était de remporter au moins un match lors de la phase finale. Il convient de rappeler que la dernière victoire de La Roja en Coupe du monde remontait au 10 juin 1962, en quart de finale contre l’Union soviétique (2-1), soit près d’un demi-siècle plus tôt. En effet, lors des participations au Mondial de 1966 en Angleterre, de 1974 en Allemagne, de 1982 en Espagne et de 1998 en France, le Chili n’avait pas réussi à gagner un seul match.

Lors des éliminatoires pour le Mondial, le Chili de Marcelo Bielsa a joué un total de 18 matchs. Il a remporté 10 victoires pour 3 matchs nuls et 5 défaites et obtenu ainsi la deuxième place qualificative, à seulement un petit point du Brésil qui a terminé en tête de l’Amérique du Sud, et devant des grandes nations du football telles que l’Argentine, l’Uruguay ou la Colombie. La Roja a marqué un total de 32 buts et en a encaissé 22, soit une différence de but de +10. A titre de comparaison, le Brésil, qui a été l’équipe la plus prolifique du groupe, a marqué 33 buts.

Durant les éliminatoires, le Chili a notamment battu l’Argentine pour la première fois de son histoire lors d’un match mythique à Santiago. La Roja a remporté d’importantes victoires à l’extérieur contre le Paraguay à Asunción, le Pérou à Lima et la Colombie à Medellín. Cette brillante qualification, marquée par la production d’un jeu offensif spectaculaire et engagé qui a enchanté les amateurs de football, a valu à Marcelo Bielsa d’être élu meilleur entraîneur d’Amérique en 2009 [4].

Dunga, alors sélectionneur du Brésil et capitaine emblématique de l’équipe qui a remporté la coupe du monde 1994, a été marqué par le jeu généreux développé par le Chili sous la houlette du technicien argentin. Il a fait part de ses impressions : « C’est un grand entraîneur avec de très bonnes idées. Il est compétent et a de la qualité. Grâce à lui, le Chili a fait de bons matchs. Ils sont très bien préparés pour ce Mondial [5] ».

Salim Lamrani

Docteur ès Etudes Ibériques et Latino-américaines de l’Université Paris IV-Sorbonne, Salim Lamrani est Maître de conférences à l’Université de La Réunion, et journaliste, spécialiste des relations entre Cuba et les Etats-Unis.

Son nouvel ouvrage s’intitule Fidel Castro, héros des déshérités, Paris, Editions Estrella, 2016. Préface d’Ignacio Ramonet.

Page Facebook : https://www.facebook.com/SalimLamraniOfficiel

[1Soccer Way, « Copa América 2007 », 2007. http://us.soccerway.com/international/south-america/copa-america/2007-venezuela/s2019/final-stages/ (site consulté le 1er juillet 2017).

[2Emol, « Chile cae 2-1 ante Suiza en el comienzo de la era Bielsa », 7 septembre 2007. http://www.emol.com/noticias/deportes/2007/09/07/274784/chile-cae-2-1-ante-suiza-en-el-comienzo-de-la-era-bielsa.html (site consulté le 29 juin 2017).

[3Eurosport, « Autriche-Chili », 11 septembre 2007. http://www.eurosport.fr/football/international-friendlies/2007-2008/live-autriche-chili_mtc208716/live.shtml (site consulté le 30 juin 2007).

[4Fifa, « Copa Mundial de la Fifa Sudáfrica 2010. Ronda de liga », 2010. http://es.fifa.com/worldcup/archive/southafrica2010/matches/preliminaries/southamerica/index.html#250491 (site consulté le 1er juillet 2017).

[5TV Max, « Dunga elogia a Maradona, Bielsa y Eriksson », 19 juin 2010. http://www.tvmax-9.com/futbol_internacional/Dunga-elogia-Maradona-Bielsa-Erikssoon_0_2866213353.html (site consulté le 6 mars 2016).


Kanalreunion.com