Les sports

Mohamed Abdel Halim, le doyen

Ceux qui font la CAN

Témoignages.re / 14 janvier 2010

Les 7 et 8 juin 1956 à l’Hôtel Avenida de Lisbonne, sept délégués africains représentant l’Égypte, le Soudan et l’Afrique du Sud organisent une importante réunion en marge du congrès de la FIFA. Il s’agit de Abdelaziz Salem, Youssef Mohamed, Mohamed Latif pour l’Egypte, le Docteur Mohamed Abdel Halim, Abdel Rahim Shaddad, Mohamed Ali Badawi pour le Soudan et W. Fell pour l’Afrique du Sud.
L’idée de la création d’une Confédération africaine de football et l’organisation d’une compétition entre pays africains (qui allait devenir la Coupe d’Afrique des Nations) naissaient de cette réunion. Parmi ces sept membres fondateurs, seul le Soudanais Mohamed Abdel Halim était encore en activité.
Né le 10 avril 1910, il débute sa carrière de dirigeant sportif comme président de la Fédération soudanaise de football (SFA). Une fonction qu’il occupe de 1946 à 1959, puis de 1953 à 1959, de 1965 à 1973 et de 1977 à 1979. Dans le même temps, il assure les fonctions de président de la Fédération nationale de basket-ball (1951-1960) et du Comité olympique national (1957-1959 et 1967-1975). Son aura transcende les frontières nationales pour faire de lui un interlocuteur très écouté de la scène sportive mondiale.
Il devient alors membre du Comité international olympique et du Comité exécutif de la FIFA de 1958 à 1962 et de 1972 à 1980. Il accède à la présidence de la CAF en 1968 jusqu’en 1972. Il assurera un intérim de sept mois, après le décès de Tesséma, en attendant l’élection de Hayatou.
Cet infatigable serviteur du football africain est toujours présent aux CAN, malgré son âge, comme s’il voulait protéger, “l’enfant qu’il avait conçu” en 1957. À 93 ans, il mérite encore le respect dévolu par toute l’Afrique sportive à celui qui a fait naître et grandir le football africain. Depuis 1988, année de l’élection d’Issa Hayatou, il est promu président d’honneur de la CAF.


Kanalreunion.com