Les sports

Moin na in gous’

Challenge Edmond Albius au MJC de Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 17 juillet 2010

Aujourd’hui a lieu au MJC de Sainte-Suzanne la première édition du Challenge Edmond Albius “Moin na in gous’”. Destiné aux U15 (jeunes de 13 et 14 ans), ce tournoi de football rend hommage à un personnage qui a marqué l’Histoire de Sainte-Suzanne, de La Réunion et du Monde : Edmond Albius.

Max Rayepin, président du Mouvement jeunesse culturelle (MJC) de Saint-Suzanne, est fier de présenter cette 1ère édition du Challenge Edmond Albius, "Mwin na in gous’". Même s’il s’agit d’un tournoi de football qui s’adresse à la catégorie des 13/14 ans et, pour 2010, à seulement 16 clubs, c’est également « une opportunité qui nous est offerte de mettre en exergue un personnage central de l’Histoire de la Commune de Sainte-Suzanne et de notre île », dit-il, ajoutant que « notre Jeunesse peut s’enorgueillir d’être les héritiers de cet Esclave de Génie et s’en inspirer dans leurs vies de sportifs et d’Hommes ».

Catégorie U15, l’âge de la pré-formation

En catégorie U15 (jeunes de 13 et 14 ans), les enfants sont très réceptifs, car ils ne sont pas encore distraits par d’autres préoccupations propres à l’adolescence ; on exige d’eux un bon comportement : exactitude, attention, application, langage correct, bonne gestion de leur équipement. C’est l’âge propice à l’acquisition des bases fonctionnelles du football, une étape importante pour la construction de l’enfant, qui :

- adhère aux valeurs essentielles du sport collectif et complète son éducation sportive,

- améliore son niveau technique en perfectionnant les gestes techniques tels que les jonglages, les conduites de balle, les dribbles, les frappes, le jeu de tête, ainsi que les enchaînements contrôle et transmission de la balle dont passes à distances variées, transversales, centres,

- s’intègre dans un jeu collectif qui commence à être élaboré : relation avec ses partenaires, adaptation à l’opposition adverse ; il prend conscience de la problématique tactique,

- pratique un football davantage tourné vers la compétition et se forge des qualités mentales.

Edmond Albius et la fécondation de la vanille

En 1980, M. Lucet Langenier érigeait une stèle en l’hommage d’un esclave du nom d’Edmond Albius. Cette stèle rappelle urbi et orbi (à la ville et au monde) que c’est ici, en 1829, qu’est né celui qui révolutionna la culture de la vanille. L’histoire retiendra, en effet, et c’est ce qui fait la fierté de La Réunion et des Réunionnais, que c’est par un acte délibéré que le petit Edmond, alors âgé de 12 ans, découvre le procédé de fécondation de cette orchidée afin qu’elle produise cette “substantifique” gousse.
Edmond Albius laisse, autant que Lucet Langenier, un message très fort à la diaspora réunionnaise. Il n’est pas question dès lors de se lamenter sur ses déficits, mais au contraire de transcender ses qualités intrinsèques. Quelle que soit notre appartenance sociale, nous sommes donc « des âmes bien nées et notre valeur n’attend pas le nombre des années ».

La municipalité de Sainte-Suzanne a offert à Edmond Albius deux lieux de commémoration, à Bellevue où il est né, et au Bocage, pas loin de l’hospice où il est mort dans le dénuement le plus total en 1880. La population aime à s’y recueillir régulièrement et plus encore lors du relais des marrons de l’OMS organisé tous les 20 Décembre depuis maintenant 15 ans et de la célébration de la journée du 10 Mai issue de la loi Taubira, dite « de la reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité ».


Pour cette première, 16 équipes venant des quatre coins de l’île vont être rassemblées sur le Bocage Lucet Langenier. Un tirage au sort, avec têtes de série, répartira les clubs au sein de différents groupes. Deux groupes joueront leurs éliminatoires sur le stade A, rebaptisé “Soccer city”, deux autres seront affectés sur le stade B ou “Mandela bay stadium”.


Le programme

Matin : phases qualificatives
7h30 : accueil des délégations et formalités administratives des 16 équipes engagées
8h00 : début des rencontres
10h00 : hommage à Edmond Albius au Mémorial avec une délégation d’officiels

Après-midi : phases finales sur les stades Soccer City et Mandela Bay Stadium du Bocage
12h00 : repas (offert)
13h15 :
reprise des rencontres
16h00 : remise des tee-shirts à l’ensemble des délégations
16h30 : finale
17h00 : remise des récompenses et du Prix spécial BPDJ et du Prix spécial MDA


Kanalreunion.com