Les sports

« Oui au vélo le samedi et le dimanche ! … Et le lundi, le mardi, etc.? »

Réussite de la mini rando vélo de Saint-Leu avec le T.C.O.

Témoignages.re / 28 août 2012

Ce dimanche, le Territoire de la Côte Ouest (T.C.O.), présidé par Jean-Yves Langenier, Maire du Port, a organisé avec plusieurs partenaires comme la Commune de Saint-Leu, l’UFOLEP et Kar’Ouest une nouvelle randonnée à vélo afin de promouvoir ce mode de déplacement. Environ 200 personnes, de tous âges, ont participé à cette action, où le plaisir de bouger ensemble à vélo sur une vingtaine de kilomètres s’est joint à celui de mieux connaître des lieux de mémoire et de beaux espaces naturels du pays.

Cette mini rando vélo a été organisée à Saint-Leu dans le cadre du festival "Kartié 3 Lèt i défoul", marqué pendant trois jours par de nombreuses activités sportives et culturelles. Rassemblés sur la place de la mairie vers 8 heures 30, les participants à la randonnée ont d’abord reçu un message du Député-maire Thierry Robert, qui a encouragé nos compatriotes à utiliser le vélo pour se déplacer ainsi, chaque fois que cela est possible.
Il a notamment évoqué divers avantages de ce mode de déplacement, en particulier pour notre santé. Les randonneurs ont également apprécié l’itinéraire de la balade, qui leur a permis d’admirer des espaces naturels de la commune et des lieux de mémoire entre Kélonia, l’observatoire des tortues marines, et le Souffleur de la Pointe au Sel, en passant par le centre-ville.

"Tous les sports autrement"

À cette fin, les organisateurs ont distribué aux cyclistes un guide du parcours, avec une présentation très intéressante des divers sites visités ou aperçus. Et des spécialistes historiens sont également intervenus avant le départ des randonneurs pour leur donner des informations à ce sujet.
Ce fut le cas d’Ennis Rockell, qui a parlé des monuments historiques qui entourent la place de la mairie, et de Gilles Gérard, qui a présenté la stèle érigée l’an dernier dans ce même espace public en hommage à nos ancêtres esclaves qui se sont révoltés en novembre 1811 avec le forgeron Élie et ses ami(e)s. Enfin, il faut souligner la qualité de l’organisation de cette randonnée, animée par Thierry Grimaud, responsable de l’UFOLEP ("Tous les sports autrement"), et plusieurs de ses ami(e)s qui ont accompagné les randonneurs.

Un schéma directeur vélo réunionnais

La question que beaucoup de participants à cette balade se sont posée en croisant des centaines d’autres cyclistes — qui ont donc utilisé leur vélo pour effectuer des parcours sportifs, de loisir et touristiques — est la suivante : on constate que chaque week-end, il y a de plus en plus de Réunionnaises et de Réunionnais qui prennent leur vélo pour faire des balades dans toute l’île sur des distances plus ou moins longues ; mais ce qui se passe le samedi et le dimanche ne peut-il pas se passer aussi le lundi, le mardi et les autres jours de la semaine, afin de répondre à nos besoins de déplacements utilitaires comme le travail, les commissions, etc.?
Cela relance la question d’une politique globale et plus efficace à mener dans toute l’île pour en faire une île cyclable et libérer la population réunionnaise des préjugés négatifs qui continuent de circuler au sujet des déplacements à vélo, avec tous les effets — également négatifs — du tout-automobile. N’est-ce pas une des conditions du développement durable de La Réunion ? D’où l’urgence d’une large concertation entre tous les partenaires de l’île pour concevoir, adopter et mettre en œuvre un schéma directeur vélo réunionnais, comme le préconise le Comité Réunionnais de Promotion du Vélo, présidé par Philippe de Cotte.

Correspondant


Kanalreunion.com