Les sports

Quand la Jeanne voit plus loin…

Stage vacances de jeunes footballeurs portois

Alain Dreneau / 12 août 2009

Pour la deuxième année consécutive, l’équipe dirigeante de la Jeanne met sur pied un stage vacances pour ses sections jeunes. C’est une ouverture d’horizon pour ces quelque 150 jeunes footballeurs, au travers d’une semaine d’activités animées par les éducateurs du club, mais aussi par quelques partenaires extérieurs, avec l’appui des sponsors des Mauves.

Du 10 au 14 août, le stade Lambrakis connaît une animation particulière, du matin jusqu’en fin d’après-midi. Le “grand terrain” est mobilisé pour la deuxième édition de ce stage vacances, mais aussi le terrain synthétique (superbe) et les terrains de hand-volley. Il faut dire que plus de 150 jeunes ont répondu “présents” à l’invitation de leur club, des jeunes des sections benjamins, 13 ans, 15 ans et 18 ans.

Le ballon rond a évidemment sa place dans le programme, un programme concocté avec soin par le staff et les éducateurs de la Jeanne. Une dizaine d’éducateurs encadrent et animent les différents ateliers, qui se déroulent dans un esprit ludique n’excluant pas la discipline et le respect du collectif, vertus cardinales de la Jeanne d’Arc.

Mais le ballon rond n’est pas tout seul pour capter l’attention des jeunes. Diverses séances visent à doter les stagiaires des notions de base en matière de secourisme (avec l’Association départementale de Protection civile), de prévention routière (avec l’APM, Association portoise de médiation) et, pour les sections des 15 et 18 ans, de prévention des maladies sexuellement transmissibles (avec l’APM) ainsi que de prévention des toxicomanies (avec M. Prianon).

Une grande randonnée chemin Kalla, dans les Hauts de La Possession, permettra à tous de s’oxygéner. Au final, c’est le lien unissant tous ces jeunes sportifs qui sortira renforcé du stage. Un stage présenté hier matin à la presse par le président, Sergio Erapa, et son équipe, qui ont vivement remercié à la fois les sponsors, les partenaires, les éducateurs qui donnent le meilleur d’eux-mêmes, et la municipalité du Port, « sans qui rien de tout cela ne serait possible ».

A.D.


Kanalreunion.com